L'orthopédiste et le médecin physique

Accueil » Orthopédie » L'orthopédiste et le médecin physique écrit le: 31 décembre 2013 par admin

L’orthopédiste intervient s’il s’agit d’opérer. Le médecin physique se révèle d’une bonne aide dans la récupération des fonctions motrices.

,

L’orthopédiste est un chirurgien. En règle générale, ce sont les personnes qui ont une fracture, des déforma­tions ou des maladies du squelette qui vont consulter ce spécialiste. C’est vers lui que vous enverra votre médecin s’il devient nécessaire de poser une prothèse. Dans le cas d’une arthrose avancée, les médicaments ne suffisent parfois plus à soulager la douleur du patient. Lorsque toutes les autres solutions se révèlent inefficaces, il convient d’opérer et de poser une pro­thèse afin de remplacer l’articu­lation défectueuse. L’orthopé­diste suit alors son patient tout au long de l’opération: avant, il posera un diagnostic certain de la nécessité d’opérer. Puis il opérera et installera la prothèse. Enfin il s’occupera des prescriptions nécessaires après l’opération et de la rééducation indispensable. 11 faut savoir se tourner vers un orthopédiste, lorsque l’on souffre trop et que les médicaments se révèlent ineffi­caces. Il saura vous dire si votre problème relève d’une opération chirurgicale et dans le cas contraire, il pourra vous orienter vers un confrère.

Médecin physique : pour et contre

Le médecine physique a longtemps été ignorée en France alors que les États-Unis la considéraient déjà comme une spécialité  reconnue. Cette médecine a enfin été acceptée • n I unce au début des années 1970. Un spécialiste suit  les pathologies orthopédiques, rhumatologiques, iirmologiques ou encore respiratoires: elles nécessitent

Toutes une rééducation particulière. Il existe différentes formes de prise en charge: le médecin physique réalise des manipulations, des thérapies manuelles, des mobi­lisations. Il s’aide parfois d’appareils pour compléter la thérapie: des lasers, des courants électriques ou la tem­pérature en jouant avec le froid. Il utilise également l’hydrothérapie . La gymnastique et les massages peuvent se révéler efficaces. Toutefois, il faut t ire vigilant: certains médecins physiques ont trop souvent uniquement recours aux manipulations, parfois réalisées trop vite. Le traitement que l’on vous propose doit vous convenir et vous soulager avant tout.

,

Les prothèses de A à Z

Les prothèses peuvent remplacer toutes les articulations: poignet, cheville et même phalange! Néanmoins, ce sont les prothèses du genou et de la hanche qui sont les plus fréquentes. Elles représentent plus de 60 % des poses de prothèses ! Autant d’hommes que de femmes bénéficient de ce type d’opérations qui concernent essen­tiellement des personnes de plus de 65 ans. Les prothèses sont soit scellées, une sorte de « colle » fixe la prothèse comme un sceau sur une enveloppe, soit tenues par une plaque vissée sur l’os. Il existe aujourd’hui trois maté­riaux différents: le métal, le plastique ou la céramique.

Vidéo: L’orthopédiste et le médecin physique

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur: L’orthopédiste et le médecin physique

← Article précédent: Votre exercice physique Article suivant: Pas médecins mais indisponsables !


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site