Les traitements inducteurs faussent-ils le résultat de la R.I.G. pratiquée en cas de retard de règles ?

> > Les traitements inducteurs faussent-ils le résultat de la R.I.G. pratiquée en cas de retard de règles ? ; écrit le: 31 août 2013 par imen modifié le 2 octobre 2019

OUI, si la réaction de grossesse est peu spécifique et si elle est pratiquée trop tôt.

On s’attachera à une réaction immunologique positive à 1500 UI dans les urines. Cette positivité n’est obtenue en règle que 24 à 25 jours après l’injection d’HCG.

Si r on désire obtenir une certitude plus tôt, on peut s’adresser au dosage d’HCG plasmatique, spécifique de la grossesse. On peut demander le dosage dès le 11e jour de plateau. Toutefois, après un traitement par HCG, il existe des intéractions qui rendent l’interprétation des chiffres difficile lorsque les taux sont peu élevés. On s’aidera alors de 2 dosages successifs s’ils sont croissants, la grossesse est probable.

.

.

← Article précédent: Lorsque les éléments de surveillance sont en contradiction,doit-on attacher plus de valeur à la clinique ou à la biologie ? Article suivant: Doit-on faire une amniocentèse précore au cours d’une grossesse après traitement inducteur ?


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles