Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ MEDECINE SANTE

Les meilleurs fruits et légumes : l’asperge

Vous êtes ici : » » Les meilleurs fruits et légumes : l’asperge ; écrit le: 22 février 2012 par Sameh

Les meilleurs fruits et légumes : l'aspergeLes principaux apports nutritionnels (pour 100 g) :
Fibres = 1,5 g ;  Vitamine C = 31 mg
Potassium = 200 mg  ;  Carotènes = 255 g
Vitamine B1 = 0,2 mg ;    Calories = 26
Fibres = dans les pointes, elles sont très tendres (pectine) ; dans la tige, elles facilitent le transit (cellulose)
Potassium = une bonne source associée à un taux très faible en sodium = un légume très diurétique Vitamine B1 = c’est dans la pointe que se concen­trent les vitamines du groupe B, notamment la B1 (mais aussi la B3 et la B9). Ce sont les vertes qui en apportent le plus.
Vitamine C = ce sont les violettes qui en apportent le plus
Carotènes = ce sont les violettes qui en apportent le plus
C’est la saison : De mars à mai.
Ça se conserve comment ? Franchement, ça ne se conserve pas. Le mieux est de les consommer dès l’achat. Si c’est impossible, laissez-les en botte, entourez-les d’un torchon et direction le bac à légumes du réfrigérateur pour 2 jours grand maximum.
Ça se congèle ? Oui. On les fait d’abord cuire pendant 3 minutes dans l’eau bouillante. On attend qu’elles refroidissent bien, on les sèche délicatement et on les place dans un sachet spécial congélation.

Ça se mange cru ? Non (sauf exception).
Cuisson conseillée ? 7 minutes à la vapeur ou 12 mi­nutes à la poêle.
Capital santé:
Les asperges blanches doivent leur couleur au fait qu’elles sont totalement enterrées, elles ne voient jamais le soleil. Ce qui explique qu’elles soient aussi les plus pauvres en vitamines et minéraux. Les brûlures d’estomac sont soulagées par la consommation régulière d’asperges. Elles sont aussi utiles en cas d’indigestion, car elles empê­chent les nausées.
Les intestins fragiles ne tolèrent que les pointes d’asperge. Plus on descend vers la base, plus l’asperge est fibreuse et moins ces fibres sont ap­préciées.
En raison de sa richesse en potassium, en asparagine, en asparagose, en acide chélindonique et en coniférine, l’asperge est très diurétique. Elle est conseillée aux personnes qui souffrent de réten­tion d’eau ou d’hypertension. En dehors de facili­ter le travail des reins, elle confère aux urines une odeur très particulière car chargée d’un composé soufré : le méthyl-mercaptan. Cette originalité n’a aucune incidence sur la santé.
Vraiment très peu calorique, elle est recomman­dée à tous ceux qui suivent un « régime » car elle est riche en minéraux, donc antifatigue.
Elle augmente le taux d’acide urique et est donc contre-indiquée en cas de goutte.



Astuces de pro:
Il y a les inconditionnels des « blanches » et d’autres des « vertes ». Ces dernières ont une sa­veur plus marquée. Les vrais fans doivent se pro­curer des asperges sauvages, rares et délicates, dont le goût est encore plus prononcé. Peut-être sur certains marchés de Provence ou de Corse. Les asperges ne gagnent rien à attendre : elles durcissent en vieillissant. Pour tester leur fraî­cheur avant l’achat, cassez-en une : elle doit cra­quer. N’achetez pas si les asperges sont mates, ligneuses, trop tachées et, surtout, si elles ont le talon grisâtre.
Vous pouvez trouver des pointes en vrac. C’est une bonne idée, car elles sont en général fraîches et moins chères que les asperges entières. Pour une omelette, c’est parfait.
Ne les laissez jamais dans un sac plastique, sinon elles se dessécheront.
Les asperges vertes se brossent rapidement et légèrement (par exemple avec une brosse à dents) mais ne se lavent pas.
Plus une asperge est fraîche, plus elle s’épluche facilement.
En dehors de minuscules asperges vertes qui peu­vent se croquer, les asperges se mangent cuites.
Les asperges vertes et fines supportent d’être à peine cuites, c’est-à-dire 5 minutes à la vapeur : croquantes, elles se laissent dévorer de haut en bas, presque nature. Une simple vinaigrette peu relevée leur suffit amplement.
Elles apprécient particulièrement la compagnie de l’œuf et des poissons fumés.

Avez-vous déjà goûté des asperges à la poêle? Détaillez-les en petits tronçons et laissez-les reve­nir avec un peu d’huile d’olive. Elles restent cro­quantes et leur saveur est toute différente de celles qui sortent de l’eau ou du cuit-vapeur. Ne conservez pas vos asperges cuites. Elles s’oxydent très vite et perdent leurs vitamines.

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles