Anatomie tractus solitaire: noyau du tractus solitaire

Accueil » Anatomie » Anatomie tractus solitaire écrit le: 22 février 2012 par admin

Tractus solitarius , Solitary tract

,

Définition

Voie de la gustation .

Situation

Voie ascendante située dans l’étage bulbaire du tronc cérébral .

Constitution

Il est formé par les prolongements centraux des neurones des fibres gustatives .

,

 Origine

Neurones pseudo-unipolaires des ganglions :

  •  géniculé (ganglion du nerf intermédiaire [Vllbis]) ,
  • pétreux (ganglion du nerf glosso-pha- ryngien [IX]) ,
  • plexiforme (ganglion du nerf vague [X]) .

Trajet

  • les prolongements centraux des neurones des fibres gustatives pénètrent dans la moelle allongée (bulbe) en constituant le tractus solitaire ;
  • attention : à l’inverse, les fibres gustatives périphériques issues des ganglions des nerfs Vllbis , IX et X vont avoir un trajet descendant en cheminant dans les trois nerfs crâniens correspondant : nerf facial intermédiaire de Wrisberg (Vllbis) par la corde du tympan , nerf glosso-pharyngien (IX), nerf vague (X) ;
  •  et vont projeter sur la langue, le palais , l’épiglotte et l’épipharynx .

Collatérales

Les neurones du noyau du tractus solitaire envoient des collatérales vers les noyaux salivaires.

Terminaison

  • sur le noyau du tractus solitaire, situé dans la moelle allongée (bulbe) en avant entre le noyau gracile et le noyau cunéiforme ;
  • de là naissent les fibres gustatives secondaires qui vont avoir un trajet ascendant dans le tronc cérébral et rejoindre : le lemniscus médial , puis le thalamus , puis l’opercule pariétal (fibres tertiaires) , le lemniscus médial puis l’hypothalamus.

Fonction

Il véhicule la perception gustative .

,

← Article précédent: La psychologie du vieillissement Article suivant: Les meilleurs fruits et légumes : l'asperge


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site