Les cas particuliers du harcélement en milieu scolaire et des jeux dangereux

> > Les cas particuliers du harcélement en milieu scolaire et des jeux dangereux ; écrit le: 1 juillet 2013 par imen modifié le 19 mars 2015

Adrien, 11 ans, ne va plus à l’école. C’est bizarre, il était bon élève même très bon, souvent en tête de classe, et avec une année d’avance.
Oui, mais Adrien qui aime apprendre, qui aime l’école, n’en peut plus car il est harcelé par un groupe d’élèves à la récréation, dans son grand collège. Adrien n’a rien dit à ses parents ni aux enseignants car il a peur. Il est désigné comme victime plusieurs fois par semaine ; on le roue de coups sous un prétexte ou un autre : Il ne court pas vite, il a des lunettes, il a encore eu la meilleure note au contrôle de maths.
Adrien se tait. Et au bout de trois mois, il dit qu’il a mal à la tête, au ventre et qu’il ne peut plus aller à l’école. Les parents inquiets consultent leur médecin à qui Adrien se confie enfin. Au collège, un groupe organise des jeux d’agression et Adrien en est une des victimes préférées.

← Article précédent: Les facteurs de risque de ces troubles du comportement Article suivant: Le harcèlement en milieu scolaire est appelé “bullying”


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site