La castration

> > La castration ; écrit le: 14 février 2012 par Momo Z modifié le 27 février 2015

Définition

La castration est l’ablation des organes reproducteurs. La castration s’applique aux animaux, végétaux et humains. Elle est appliquée que pour minimiser ou priver la reproduction d’une espèce. Pour les végétaux la castration s’applique afin de contrôler la semence et la reproduction d’une variété précise.

La castration dans l’histoire

La castration s’est appliquée sur des hommes dans certaines civilisations soit pour atténuer leur pulsion sexuelle soit pour éviter qu’ils ne donnent naissances à des bâtards vu leurs statuts d’esclaves. En Chine ou au Viêt-Nam, il était même question d’en faire des eunuques ayant subis l’ablation de l’organe génital, seule possibilité vue la pauvreté d’être accepter comme travailleur dans un château impérial, certains eunuques avaient même occupés de hauts postes administratifs.
Le castrat est l’individu castré. Au moyen âge, l’église interdisait aux femmes de participer aux spectacles lyriques ou pour le chant à l’église, afin de bénéficier des chanteurs aux voies aiguës, des enfants étaient castrés avant puberté.

La castration et la législation

A la fin du 18ème siècle, le pape Clément XIV avait interdit la castration. Par la suite des lois sont entrées en vigueur partout dans le monde interdisant cette pratique contraire à la loi de la nature et ségrégative.
De nos jours, certains hommes préfèrent se travestir en femme en optant pour la castration, voire l’émasculation même. Dans certains pays, ces interventions s’opèrent dans la clandestinité.

Les risques de la castration

On remarque souvent de beaux chats domestiques, propres et doux ayant pris du poids. Ces animaux qui n’ont jamais eu à faire de choix sont généralement des mâles castrés.
La répercussion d’une castration provoque un changement sur la physionomie d’un individu et éventuellement un certain déséquilibre sur son évolution naturelle. Certaines maladies sont comptées sur la castration dont certains cancers.
Plusieurs symptômes avaient été constatés tel le rétrécissement des testicules et de l’organe génital du certainement à la non utilisation naturelle. Le pénis est un muscle qui non utilisé deviendra fainéant. L’homme naturellement doit évacuer du sperme ce qui lui fera du bien mais dans le cas contraire à savoir ce que cela entraînera à moyen et long terme.

← Article précédent: Anatomie lobe limbique Article suivant: L’ostéoporose : L’interrogatoire et l’examen clinique

Une réponse pour "La castration"

  1. limousin  16 septembre 2012 at 17 h 28 min

    je me suis castrer avec la pince burdinzo

    Répondre

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié