/*

Exploration radiologique du foie et de la rate

Vous êtes ici : Accueil » Gastro-enterologie » Exploration radiologique du foie et de la rate

L’exploration du foie et de la rate a beaucoup bénéficié des techniques modernes d’imagerie. L’échographie est l’examen de première intention complétée au besoin par la tomodensitométrie et/ou l’IRM. Une image excellente du foie et de la rate est ainsi obtenue.
Le but de l’imagerie est de poser le diagnostic positif d’une lésion hépatique ou splénique, d’en préciser le diagnostic étiologique et éventuellement le bilan d’extension. Pour ce faire, une bonne connaissance de la sémiologie radiologique et de la hiérarchie des examens s’impose.

Techniques d’exploration

Cliche de l’abdomen sans preparation (ASP)
Le plus souvent de face, couché Plus rarement :
– De profil (localisation d’une opacité…)
– Debout recherche de niveaux hydro-aériques En prenant les coupoles diaphragmatiques?
Sur ce cliché, on analysera le contenant :
– Le squelette, le bassin et les dernières côtes
– Les parois musculaires en particulier l’ombre des psoas, le diaphragme
– L’ombre des reins
– Les clartés gazeuses digestives

 Le foie

Volumineuse opacité de tonalité hydrique,
• Occupant l’hypochondre droit et l’épigastre,
• Limitée :
– En haut par le diaphragme et l’air pulmonaire
– Son bord latéral se confond avec la paroi abdominale droite.
– Son bord inféro-interne est au contact avec les gaz digestifs et l’espace graisseux pénrénal.

La rate

• Opacité de tonalité hydrique
• Latéro-exteme de l’hypochondre gauche
• Assez bien cernée, par l’air contenu dans l’estomac ou l’angle colique gauche.

Variations pathologiques

Cet examen peut visualiser :
• Une atrophie ou une hypertrophie du foie en analysant les déplacements des gaz  digestifs.
• Peut mettre en évidence des clartés aériques anormales en projection hépatique:
– Fistule bilio-digestive (aérobilie)
– De l’ air dans le système portai (embolie gazeuse portai, aéroportie)
– Kyste hydatique ou abcès ouvert avec niveau hydro-aérique sur le cliché debout
– Les calcifications anormales après avoir éliminé les superpositions tels que les cartilages costaux calcifiés, des calcifications pariétales, etc. …
Il faut savoir reconnaître les calcifications du kyste hydatique :
• Liséré arciforme,
• Plage arrondie tigrée ou cotonneuse
• Aspect lunaire.
Il faut savoir qu’il existe d’autres causes de calcifications hépatiques. On pourra citer :
• Les tumeurs calcifiées,
• Les métastases,
• Les anévrysmes,
• La thrombose calcifiée du tronc porte
• L’hémangiome,
• L’hémochromatose,
• Les distomatoses
• La miliaire tuberculeuse…

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié