Douleurs musculaires

> > Douleurs musculaires ; écrit le: 19 mars 2012 par Hela modifié le 27 février 2015

Elles peuvent être dues tout simplement à un excès de sport ou bien à un traumatisme et évidemment les huiles essentielles vont différer selon qu’il s’agit de l’un ou de l’autre.

Excès de sport ou trop de sport et manque d’entraînement : tout cela va entraîner des douleurs diffuses dans les muscles (courbatures) dues à la présence d’acide lactique. L’important est d’éliminer les toxines accumulées dans l’organisme en faisant une cure d’aubier de tilleul ou de tisane drainante {cf. chap. « Sport » dans mon livre sur les plantes) à raison d’un litre par jour.

.

.

Avant toute activité sportive, je conseille le massage des muscles avec une huile chauffante composée de

Huile chauffante musculaire

.

.

HE  gingembre       2.5 ml

HE lavande             2.5 ml

.

.

HE genièvre            2.5 ml

TM capsicum          10 ml

.

.

TM arnica                  10 ml

HV pépins de raisin

.

.

HV macadamia           aa qsp 150 ml

les huiles essentielles de gingembre et de poivre ainsi que la teinture-mère de piment (capsicum) vont chauffer le muscle et éviter un risque de claquage.

.

.

Après le sport, autre massage mais avec une huile décontractante et antalgique :

Huile décontractante musculaire

HE gaulthérie                    0.5 ml

HE laurier                             1 ml

HE lavande                            1 ml

HE marjolaine                       0.5 ml

HE myrrhe                              1 ml

Huile de calendula

Huile de macadamia              aa qsp 125 ml

Composition

  • Lavande, marjolaine et myrrhe déjà étudiées ont toutes trois des vertus apaisantes et décontractantes.
  • HE gaulthérie : elle est fournie par les feuilles d’un arbrisseau originaire du Canada de la famille des Ericacées, ressemblant à l’arbousier par ses fleurs en clochettes et ses baies écarlates. Le gaultheria procumbens est plus connu sous le nom de « wintergreen » ; bien qu’originaire du Canada, cette huile est produite en Chine.

Le gaulthérie donne, après fermentation puis distillation, une huile essentielle incolore mais ayant une odeur bien connue et reconnaissable entre toutes parce qu’elle entre dans la composition de nombreux baumes de massage. Son principe actif (il représente presque 95 % de l’huile essentielle) est le salicylate de méthyle et c’est lui qui lui confère son action antalgique et anti-inflammatoire. On utilise le wintergreen uniquement en usage externe.

  • HE laurier : fournie par les feuilles du laurus nobilis (laurier d’Apollon), arbuste méditerranéen semper virens de la famille des Lauracées. Le laurier est davantage connu pour son utilisation culinaire, il ne faut pas le confondre avec les autres « lauriers » qui, eux, sont vénéneux.

L’huile essentielle est limpide, incolore et a un parfum puissant et aromatique. Elle est produite en France. Elle contient du 1,8 cinéole, linalol et acétate d’alpha terpinyle.

Elle est antalgique et drainante au niveau lymphatique.

L’huile de calendula est adoucissante et l’huile de macadamia, par sa texture, va permettre la pénétration des huiles essentielles dans le tissu musculaire.

en cas de traumatisme

Tendinite

Cette huile de massage peut servir en cas de tendinite, mais dans ce cas on ajoute un traitement interne fait d’anti-inflammatoires tels que harpagophytum, reine des

prés, écorce de saule et cassis (en tisanes, gélules ou ampoules).

Entorse

L’huile de massage précédente va comporter une huile essentielle supplémentaire : celle d’hélichryse pour ses qualités anti-hématomes et anti-inflammatoires. On ajoute 1 ml d’hélichryse en plus des autres huiles.

Torticolis

Contracture des muscles du cou provoquant une forte douleur avec inclinais latérale de la tête.

Il faut bien sûr prendre des anti-inflammatoires végétaux, les mêmes que pour une tendinite (voir ci-dessus).

Localement, après avoir chauffé la zone du cou avec un sèche-cheveux (la chai aide à décontracter et va faciliter la pénétration de l’huile de massage), appliquer doucement en remontant des épaules vers la nuque l’huile antalgique suivante

Huile de massage

HE camomille romaine             0.5 ml

HE gaultherie                                0.5 ml

HE lavande                                     0.5 ml

HE ravensara                                 0.5 ml

Huile de millepertuis                  qsp 60 ml

L’association  d’huile   antalgiques (camomille romaine et gaulthérie) et décontractantes musculaires (lavande et ravensara) avec l’huile végétale de millepertuis permettre un soulagement rapide.

Crampes musculaires

Elles se produisent souvent la nuit et sont souvent dues à une perte excessive sels minéraux (problème de transpiration par exemple).

Pour compenser cette perte, il faut prendre en traitement interne une algue calcaire : le lithothame que nous avons déjà étudié pour soulager les candidoses ,à raison de deux comprimés par jour.

En soin externe, passer tous les soirs sur pieds et jambes dans le sens veineux la préparation suivante :

Huile de massage anti-crampes

HE cyprès                                     0.5 ml

HE genièvre                                 0.5 ml

HE lavande                                    1 ml

HE pamplemousse                      1 ml

HE romarin                                     1 ml

Huile de macadamia                    30 ml

Huile de jojoba                               qsp 60 ml

Cyprès et genièvre vont agir au niveau circulatoire ; lavande, pamplemousse et romarin vont tonifier les muscles.

Vidéo : Douleurs musculaires

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Douleurs musculaires

← Article précédent: Douleurs articulaires Article suivant: Pathologies diverses: névralgie faciale


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles