Depistage cancer prostate

> > Depistage cancer prostate ; écrit le: 14 novembre 2011 par La rédaction modifié le 3 mars 2015

Le cancer de la prostate est

  • le plus fréquent des cancers de l’homme de plus de 50 ans (plus fréquent chez l’homme de race noire)
  • représente (après le cancer du poumon) la deuxième cause de décès par cancer chez l’homme dans le monde développé

L’âge moyen du cancer de la prostate se situe autour de 70 ans mais certains hommes sont atteints à un âge plus précoce. Dépistage et diagnostic se font par:

Toucher rectal:(TR)

L’examen clinique fondamental est le toucher rectal. Il peut détecter :

.

.
  • Une induration (induration nodulaire) de la glande.
  • Une consistance hétérogène
  • Une asymétrie de la glande
  • Prostate de grande taille.

Seulement la moitié des cancers peuvent être ainsi détectés. Cette méthode est donc insuffisante.

Dosage de l’APS dans le sang (antigène prostatique spécifique) :

Dans un1/4 des cas une élévation de l’APS dans le sang est associée à un cancer de la prostate. Ainsi, un résultat élevé à ce test ne signifie pas nécessairement qu’il y a cancer. Le dosage de l’APS est aussi utilisé pour suivre l’évolution du cancer de la prostate.

.

.

Échographie transrectale:

Cette technique est utilisée à des fins diagnostiques,

L’anormalité du toucher rectal et du dosage sanguin des APS laisse soupçonner le cancer de prostate. Il sera confirmé par la biopsie, (prélèvement d’un échantillon de la prostate + examen au microscope).

.

.

Biopsie :

Seule une biopsie permet de diagnostiquer à coup sûr un cancer de la prostate. Elle est réservée aux hommes qui ont un taux élevé d’APS ou un toucher rectal anormal.

Vidéo : Depistage cancer prostate

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur: Depistage cancer prostate

.

.

← Article précédent: Cancer phase terminale Article suivant: Lymphome


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles