Anatomie pénis

> > Anatomie pénis ; écrit le: 21 février 2012 par lamia

Pénis , Pénis

Définition

organe de la copulation et de la miction chez l’homme .

Situation

Il comprend trois parties

  • une partie périnéale fixe (racine du pénis) ;
  • une partie sous pubienne ;
  • une partie libre et mobile recouverte de peau, le corps du pénis .

Description

Il est constitué des formations érectiles : les deux corps caverneux et le corps spongieux entourés chacun d’une albuginée propre et du fascia profond . Le corps spongieux entoure l’urètre et est en continuité avec un renflement distal : le gland du pénis recouvert du prépuce. L’urètre se termine au sommet du gland par le méat urétral . La partie périnéale du pénis est constituée des corps caverneux insérés sur les branches ischio-pubiennes Le corps du pénis est recouvert d’une peau fine doublée du feuillet superficiel du pénis, l’ensemble constituant le fourreau du pénis. En dessous, se trouve un tissu conjonctif lâche qui permet un glissement facile entre le fourreau et les plans profonds (fascia profond du pénis et albuginée) . Le pénis mesure en moyenne 10 cm de long à l’état de flaccidité et 15 cm en érection . À l’état de flaccidité, le corps du pénis a la forme d’un cylindre qui devient prismatique à l’érection . La partie sous-pubienne est attachée au pubis par le ligament suspenseur du pénis .

Rapports

La partie mobile du pénis est en avant du scrotum à l’état de flaccidité et en avant de la paroi abdominale pendant l’érection .

Vascularisation

Les formations érectiles et l’urètre sont vascularisés par les branches terminales des artères pudendales internes (artères du bulbe du pénis , artères urétrales, artères profonde du pénis, artères dorsales du pénis). Le fourreau et le prépuce sont vascularisés par les artères pudendales internes et les artères pudendales externes . Les veines péniennes se drainent dans les veines dorsales profondes et superficielles du pénis puis dans le plexus veineux prostatique (de Santorini) . Les vaisseaux lymphatiques suivent le trajet des veines dorsales du pénis et se jettent dans les relais rétro-cruraux.

Innervation

Les fibres nerveuses végétatives parasympathiques et sympathiques issues du plexus hypogastrique inférieur cheminent dans les nerfs caverneux et sont responsables respectivement de la tumescence et de la détumescence pénienne . Le nerf dorsal du pénis (branche du nerf pudendal interne) véhicule les nerfs de la sensibilité pénienne .

← Article précédent: Mieux gérer la santé par l’alimentation : Une microflore intestinale fort exigeante Article suivant: Anatomie péricarde

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié