Les troubles du rythme cardiaque

Accueil » Cardiologie » Les troubles du rythme cardiaque écrit le: 28 novembre 2011 par admin

Les troubles du rythme cardiaque

Normalement, le cœur bat régulièrement, environ 80 fois par minute, et s’accélère à l’occasion d’efforts physiques ou d’émotions. De petites irrégularités sont normales. Par exemple, un battement peut se produire un peu trop tôt et le suivant, un peu trop tard par rapport à la normale. Dans ce cas (qui survient de temps à re chez tout le monde), on ressent une impression de «cœur qui s’arrête» ou de «palpitation». Ces anomalies qui ne correspondent généralement pas à une véritable maladie du cœur doivent être classées parmi les variations normales, et non parmi les troubles du rythme cardiaque. D’autres irrégularités du rythme cardiaque peuvent cependant entraîner des troubles circulatoires, dont certains peuvent être graves.

,

Pas trop vite, mon cœur

Lorsque les battements du cœur sont vraiment trop rapides, qu’ils soient réguliers (tachycardie)ou irréguliers (tachyarythmie), les cavités du cœur n’ont pas le temps de se remplir correctement entre deux battements. Alors, la quantité de sang pompée devient trop faible, et certains rythmes cardiaques particulièrement rapides peuvent provoquer un arrêt circulatoire : le sang circule si mal qu’il ne distribue plus suffisamment d’oxygène dans l’organisme. Dans d’autres cas, le problème vient de l’augmentation des dépenses en oxygène du muscle cardiaque, dont l’effort épuisant peut déclencher une douleur cardiaque (crise d’angor).Lorsqu’une personne se sent mal et que son cœur bat très rapidement, il faut l’empêcher de faire tout effort, le mettre en position assise ou semi-allongée, appeler des secours médicaux et lui interdire en attendant toute boisson ou nourriture. En cas de douleur cardiaque, certains patients ont reçu des consignes précises de leur médecin. Bien entendu, si un coma s’installe, il faut allonger la victime en position latérale de sécurité et la surveiller attentivement. Un arrêt cardiocirculatoire survient parfois, qui impose aussitôt un massage car­diaque.Les troubles du rythme cardiaque sont si nombreux, divers et complexes que certains cardiologues en ont fait une spécialité dans la spécialité. Les tachycardies ventriculaires sont très redoutées car elles conduisent à la mort si elles ne sont pas traitées en urgence. La fréquence cardiaque peut atteindre 150 battements par minute ou plus, devenant difficile à évaluer au pouls. Les causes sont parfois purement cardiaques : infarctus du myocarde, atteinte d’une valve du cœur ou maladie du muscle cardiaque ou myocarde. Dans d’autres cas, | elles peuvent provenir d’une intoxication volontaire ou accidentelle due à certains médicaments (notamment les antiarythmiques). Un effort physique, une intoxication par l’alcool ou le manque d’oxygène dans l’air respiré peuvent favoriser certains troubles du
rythme.

← Article précédent: La fissuration aortique Article suivant: Un choc électrique pour redémarrer


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site