La fissuration aortique: fissuration aortique

> > La fissuration aortique ; écrit le: 28 novembre 2011 par La rédaction modifié le 15 janvier 2018

Il s’agit d’une fente qui se développe sur la paroi de l’aorte : la plus grosse de toutes les artères du corps, qui reçoit tout le sang quittant le ventricule gauche du cœur et le distribue au corps entier, en descendant au fond du thorax et de l’abdomen, le long de la colonne vertébrale. Heureu­sement, la paroi de l’aorte comporte plusieurs épaisseurs et, dans un premier temps, seule la tunique interne se fissure. Le sang se glisse alors entre les diverses couches de la paroi de l’aorte (dissection aortique) et une douleur apparaît. On a alors le temps d’intervenir chirurgicalement, avant que l’aorte s’ouvre en deux, provoquant une hémorragie interne catastrophique et une mort quasi instantanée. Les fissurations aortiques atteignent généralement surtout les personnes âgées, les fumeurs et les artéritiques. La douleur de la fissuration aortique est violente et apparaît souvent dans le dos. Elle ressemble parfois à une douleur d’infarctus du myocarde. Le malade doit éviter tout effort, appeler ou faire appeler des secours médicaux, rester assis ou semi-allongé et éviter demanger ou de boire. Le médecin peut parfois établir le diagnostic, sur place, lorsque l’interrogatoire du malade et l’examen clinique sont  typiques. Un examen électrocardiographique est indispensable, mais c’est surtout l’échographie qui permet le diagnostic, sans aucun danger ni aucune douleur. Elle permet de voir les «parties molles» (les tissus non osseux) sur un écran et d’en faire des photographies. Dans certains cas, on utilise une sonde à échographie introduite dans l’œsophage. Mais un examen tomodensitométrique (mieux connu sous le nom de scanner) est parfois indispensable au diagnostic.

Articles liés

Insuffisance mitrale
Anatomie arc aortique
Anévrisme aorte
Prévention des problèmes cardio-vasculaires: intérêt des Nutriments

← Article précédent: Les urgences cardiaques après la sortie de l’hôpital Article suivant: Les troubles du rythme cardiaque


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles