Les protections périodiques féminines

> > Les protections périodiques féminines ; écrit le: 17 décembre 2011 par La rédaction

À ce propos, que choisir, tampons ou serviettes périodiques ?

Les serviettes sont d’une utilisation plus facile pour la fille vierge. Celles que l’on trouve aujourd’hui, très fines, sont indiscernables sous les vêtements. Les tampons se placent dans le vagin, afin d’y absorber le flux menstruel. Il existe des mini-tampons qui ne risquent absolument pas de déchirer l’hymen. Ils ont l’avantage de permettre la pratique de tous les sports, même la natation. Leurs matières naturelles évitent tout risque d’infection, à condition qu’ils soient changés souvent (toutes les cinq heures environ) et qu’on n’oublie pas d’ôter le dernier, à la fin des règles. Le syndrome du choc toxique qu’ils peuvent provoquer est exceptionnel. Il est dû à un staphylocoque. En cas de forte fièvre, vomissements, diarrhée, vertiges ou étourdissements, il faut immédiatent retirer le tampon et consulter un médecin.

← Article précédent: Accompagner la puberté Article suivant: Puberté précoce et puberté tardive

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié