Les autres produits contre la fatigue

> > Les autres produits contre la fatigue ; écrit le: 15 mai 2012 par chiraz modifié le 26 février 2015

Quels produits de la ruche peuvent être utilisés ?

Véritables concentrés de vitamines, d’oligoéléments et de minéraux, ces produits ont un rôle défensif et donnent du tonus. On conseille de prendre en alternance durant deux – trois semaines:

  • du miel : aliment très complet et très énergétique, qui a l’avantage d’être utilisé sans résidu. Il en existe de multiples, de goût et de couleur différents, obtenus à partir d’une espèce précise de fleur ou de plusieurs espèces non différenciées 
  • de la propolis : présente en petite quantité dans le miel, cette résine a des pouvoirs antimicrobiens : dans la ruche, elle sert à désinfecter les lieux de ponte (disponible dans le commerce en gouttes ou en spray buccal) 
  • du pollen : récolté sur les fleurs par les abeilles, on le trouve en capsules ou en vrac dans des bocaux. Il faut l’utiliser avec précaution si l’on est sensible au pollen, bien qu’il semblerait que les abeilles sélectionnent des pollens peu allergisants 
  • de la gelée royale : nourriture de la reine des abeilles, nutritive et énergétique ; la reine vit 4 à 5 ans, alors qu’une ouvrière ne vit que 45 jours (la gelée royale se trouve en ampoules ou en tablettes)

Quels sont les autres « anti-asthéniques » ?

Certains autres produits destinés à combattre la fatigue peuvent être distribués soit dans les officines pharmaceutiques, soit dans les magasins de diététique et de produits naturels.

D’origine minérale, on trouve sous de multiples formes du calcium (en ampoules, comprimés effervescents, etc.), du fer (en solution buvable ou injectable), du magnésium (associé ou non à des levures ou à la vitamine B6, des -J complexes d’oligoéléments et de minéraux).

D’origine animale, on trouve de la vitamine C, éventuellement associée à du cuivre en oligoéléments, des extraits corticosurrénaux totaux d’origine porcine, la levure de bière déjà citée, le germe de blé riche en protéines, acides gras essentiels, magnésium et vitamines E et B (qui se consomme également saupoudré, à la place de la levure de bière ou en alternance).

Enfin, on peut citer les dépuratifs divers pris surtout aux saisons intermédiaires, en automne ou au printemps ; les complexes oligoéléments – sels minéraux – vitamines et d’autres anti-asthéniques de synthèse dont les très classiques glucuronamide et aspartate d’arginine que votre pharmacien pourra vous recommander.

Quel est le rôle possible de l’acupuncture ?

L’acupuncture et la digitopuncture, qui en est un dérivé, agissent par régulation énergétique de l’organisme en stimulant certains points spécifiques du corps, à hauteur des vaisseaux ou des méridiens, ou bien de certains organes : foie, reins, rate, cœur, etc.

En ce qui concerne la fatigue, trois points « énergisants » méritent d’être stimulés : le point « des trois lieues », situé au-dessous du genou, le point « mère de l’énergie », situé au-dessous du nombril et le point « des cent maladies », situé au sommet du crâne. Un dernier point permet la relaxation en cas de fatigue physique : c’est le point « os de l’épaule », situé sur le bord externe de l’articulation. Tous ces points peuvent être stimulés par la chaleur d’un simple sèche-cheveux.

Vidéo : Les autres produits contre la fatigue

← Article précédent: Les plantes utilisées contre la fatigue Article suivant: La prise en charge globale pour une fatigue


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site