Les analyses biologiques: Prostate, Sodium

> > Les analyses biologiques: Prostate, Sodium ; écrit le: 12 février 2013 par Sameh

Prostate :

Il y a deux grandes pathologies de la prostate :

• l’adénome qui est systématique à partir de la cinquantaine et qui est traité par des médicaments. Quelquefois une intervention chirurgicale est nécessaire en cas de très grosse prostate.

•  le cancer de la prostate dont le traitement sera la chirurgie chez le sujet jeune et la radiothérapie après 70 ans.

.

.

Le bilan prostatique doit être systématiquement fait chez l’homme à partir de la cinquantaine, surtout s’il y a des signes de mictions fréquentes de jour ou de nuit, des incontinences ou des troubles de l’érection.

Le bilan sera fait grâce au toucher rectal qui palpera la prostate et le dosage des PSA. En cas de doute on fera un dosage des PSA libres comme je l’ai indiqué dans le chapitre « Principales analyses biologiques ». Si les valeurs sont toujours douteuses, on effectuera une échographie de la prostate ainsi que des biopsies prostatiques pour éliminer définitivement le diagnostic de cancer de la prostate.

.

.

Sodium (Natrémie) :

Généralement, les médecins conseillent des régimes sans ou plutôt limités en sel. Car notre alimentation moderne est très riche en sel (NaCl : chlorure de sodium), ce qui provoque de nombreux problèmes dont principalement les pathologies cardiovasculaires comme l’Hyper Tension Artérielle (HTA), l’insuffisance cardiaque, la rétention d’eau. Cependant il existe de rares cas ou le sodium baisse :

Diminution du taux :

.

.

Il y a les causes classiques d’hyponatrémies (taux inférieur à 130 mmol/1).

Ce sont :

.

.

•  les hyponatrémies par dilution : perfusions, syndrome des buveurs de bière.

•  un syndrome d’hyponatrémie : cirrhose décompensée, insuffisance cardiaque, insuffisance rénale évoluée, régime sans sel, perte rénale de sodium (diurétiques, diurèse osmotique), perte extrarénale de sodium (digestives, cutanées…).

.

.

Mais il ne faut pas méconnaître les fausses hyponatrémies, provenant de :

–   hyperprotidémie majeure.

.

.

–   hyperlipidémie majeure.

Le sel se retrouve dans notre alimentation moderne et en particulier dans tous les plats préparés.

Voici des aliments riches en sodium :

  • Conserves
  • Charcuteries
  • Fromages
  • Plats préparés et cuisinés Vinaigre
  • Moutarde – Mayonnaise Eaux gazeuses (Vichy)
  • Fruits de mer Soja
  • Salaison (poisson ou jambon fumé…) Olives – Cacahuètes Biscuits apéritif – Chips Nourriture en sachets (soupe) Condiments – Câpres – Cornichons Pain

Il faut savoir qu’il y a un équilibre entre le sodium à l’extérieur de la cellule et le potassium à l’intérieur. Ainsi, la prise de potassium favorisera la baisse de sodium extracellulaire et inversement.

← Article précédent: Les analyses biologiques: Plaquettes, Potassium Article suivant: Les analyses biologiques: Syndrome Métabolique, Temps de Céphaline Kaolin


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles