La thyroïde et le tabac

> > La thyroïde et le tabac ; écrit le: 7 avril 2012 par aboura modifié le 1 novembre 2014

En règle générale, la thyroïde et le tabac ne font pas bon ménage car des études ont montré que les maladies thyroï¬diennes sont plus fréquentes chez les fumeurs et leurs enfants que chez les non-fumeurs.

Les goitres, les maladies de Basedow sont plus fréquents chez les fumeurs qui sont également plus nombreux à pré¬senter une exophtalmie qui est une des complications de la maladie.
La consommation de tabac entraîne une augmentation de la concentration de la protéine qui transporte la thyroxine (hormone T4) dans le sang. L’hormone n’étant active que sous sa forme libre, le tabac peut donc conduire la thyroïde à sécréter d’avantage d’hormones pour obtenir la même quan¬tité d’hormones libres.
On retrouve également des troubles thyroïdiens chez les nouveaux-nés et les bébés dont les parents fument. Des études ont montré que les nouveaux-nés, dont l’un ou les deux parents fumaient, avaient moins de thyroglobuline

.

.

(protéine essentielle à la synthèse des hormones thyroï­diennes) que les bébés dont les parents étaient non-fumeurs.

Par contre, les cancers de la thyroïde seraient plus rares chez les fumeurs que chez les non-fumeurs. Cela peut être dû à la diminution de la TSH qui a pour rôle de stimuler la glande ou aux oestrogènes dont le tabagisme semble inhiber les effets.

.

.

← Article précédent: Les personnes âgées et la thyroïde Article suivant: Anti-âge : le cancer et l’inflammation


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles