La peau et le soleil

> > La peau et le soleil ; écrit le: 20 février 2012 par aboura

On ne cesse de le répéter, le soleil est l’ennemi n° 1 de la peau. Il est responsable de son vieillissement et de la survenue de cancers cutanés.
Il est pourtant difficile de ne pas associer le soleil aux vacances, aux loisirs et au plaisir. Nous allons voir comment apprendre à bien en profiter tout en se protégeant mieux.

Une exposition solaire nécessaire, mais courte, pour synthétiser la vitamine D

La vitamine D est indispensable à la synthèse de l’os. 2/3 des besoins en vitamine D sont couverts par la synthèse cutanée, 1/3 par l’alimentation. Or, la fabrication de la vitamine D dans la peau est déclenchée par l’exposition au soleil et tout particulièrement aux UVB. Ceux-ci permettent l’activation d’un dérivé du cholestérol localisé dans la peau, qui passe  ensuite dans le foie et le rein avant d’être transformé en vitamine D, active au niveau de l’os.

Mais il ne s’agit pas de faire de grands bains de soleil pour que notre organisme fabrique la vitamine D. Il suffit de s’exposer les mains, le visage et les bras 2 à 3 fois par semaine pendant 5 mn dès le printemps jusqu’à l’automne.
Au fait que les personnes âgées ne s’exposent plus au soleil, s’ajoute celui que leurs apports en vitamine D par l’alimentation sont aussi insuffisants. Normalement, l’alimentation couvre 1/3 des besoins en vitamine D, mais plus de 80 % des personnes âgées ont des apports inférieurs en raison d’une malnutrition ou d’une dénutrition. En dehors du problème particulier des personnes âgées, 14 % des volontaires de l’étude SUVIM.AX  présentaient une carence importante en vitamine D.

.

.

← Article précédent: Anatomie muscle tibial postérieur Article suivant: Nutriments : Oligoélements


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles