L’intoxication par les médicaments

> > L’intoxication par les médicaments ; écrit le: 4 novembre 2014 par La rédaction modifié le 26 février 2015

C’est un surdosage, accidentel ou volontaire, d’un médicament destiné à soigner, ou encore l’auto-administration d’un produit (toxique)qu’on appelle la toxicomanie.

 L’intoxication accidentelle

  • Elle concerne le plus souvent des enfants, qui prennent les médicaments pour des bonbons; il n’est pas toujours facile de reconnaître une telle situation, si l’enfant n’a pas été surpris en train de sucer les médicaments ou s’il n’a pas été retrouvé au milieu des emballages vides. L’intoxication sera d’autant plus grave que l’enfant est petit, puisque la dose rapportée au poids sera plus grande.
  • Tous les médicaments peuvent être en cause, mais un des plus souvent retrou­vés est l’aspirine. Selon la nature du produit, l’intoxication peut entraîner des troubles digestifs (nausées, vomissements), des troubles ventilatoires (ralentisse­ment ou arrêt de la ventilation), des troubles neurologiques (excitation, agitation, délire ou, au contraire, somnolence, perte de connaissance). La conduite à tenir sera adaptée en fonction du bilan.

 L’intoxication volontaire

  •  Elle est le plus souvent le fait de personnes qui souhaitent se suicider; c’est pourquoi elle est souvent réalisée avec des somnifères ou des tranquillisants. Ce sont alors les troubles de la conscience et les troubles de la ventilation qui sont les plus fréquents. S’il n’y a pas d’atteinte d’une fonction vitale, il faut parler avec l’intoxiqué pour éviter qu’il ne s’endorme; s’il a envie de vomir, il faut l’aider à le faire et conserver les vomissements.
  •  Il faut toujours rechercher et conserver les boîtes et les emballages de médica­ments vides, car l’intoxiqué peut avoir absorbé plus de produits qu’il n’en avoue et chercher à dissimuler l’absorption des plus toxiques pour arriver à ses fins.

La prévention

  •  La prévention des intoxications volontaires n’est pas une chose simple et dépasse largement le domaine de compétence du sauveteur; mais ce dernier peut avoir une action déterminante dans la prévention des intoxications médicamen­teuses accidentelles, principalement lorsqu’elles concernent des enfants.
  •  Les règles suivantes doivent être rappelées :
  •    il ne faut jamais donner un médicament pour autre chose que ce pour quoi il a été prescrit ;
  •    les médicaments doivent être conservés dans un lieu fermé à clé et dont la clé est rangée hors de portée des enfants ;
  •    les médicaments doivent être conservés dans leur emballage d’origine, et tout produit « déconditionné » doit être jeté ;
  •   il faut régulièrement faire l’inventaire de son stock de médicaments afin de ne pas garder ceux qui ne sont plus utiles ou qui sont périmés ; on pourra rapporter ces derniers au pharmacien.

Vidéo : L’intoxication par les médicaments

.

.

← Article précédent: l’intoxication par le-monoxyde de carbone Article suivant: Infarctus, attaques cérébrales, c’est non !


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles