L’amour et l’allaitement une dualité créatrice

> > L’amour et l’allaitement une dualité créatrice ; écrit le: 19 avril 2012 par tayechi modifié le 27 février 2015

L’allaitement enrichit votre sensorialité, mais il vous faut aussi dynamiser votre bassin, phase préparatoire aux retrouvailles du couple.

Se retrouver dans son corps et dans sa tête

Après la grossesse, peu de femmes acceptent leur corps, qu’elles perçoivent presque étranger, difforme. Il est très difficile d’avoir envie de faire l’amour avec une vision de soi négative. Plus que jamais, nous vous proposons de partir du bien-être de votre corps vers celui de votre tête. Car il est certain que, si vous établissez une meil­leure relation avec votre corps, vous pourrez mieux et plus librement donner et recevoir du plaisir. Prenez-vous « le temps d’avoir du temps » pour vous toute seule ?

Organisez des pauses pendant que bébé dort ou, mieux encore, quand il est bien nourri et en promenade avec son papa. Ne culpa­bilisez pas et récupérez ce temps pour vous. Être bien avec votre compagnon commence par être bien avec vous-même. Ce temps peut être pris pour vous allonger, dormir ou lire, ou encore vous plonger dans un bain.

Après le bain ou la douche, faites peau neuve ! La peau du ventre, après une grossesse, est sèche, elle se desquame ; vous pouvez en­lever cette peau morte par un peeling doux. Frictionnez-la doucement, avec un loofa ou un gant de crin, en procédant par des mou­vements circulaires sur les fesses, les han­ches, les cuisses et, plus doucement encore, le ventre. Puis repassez rapidement sous la douche, dont vous diminuerez progressi­vement la température jusqu’à obtenir de l’eau presque froide sur les fesses, les cuisses, les jambes et même les pieds.

Allez-y doucement. Ne forcez pas, ne faites pas violence à votre corps ; respectez une progres­sion : le corps supportera de mieux en mieux ces douches tonifiantes et dynamisantes. Après la douche, nourrissez votre peau avec une huile de noyaux d’abricot riche en vita­mines A et F.

Vidéo : L’amour et l’allaitement une dualité créatrice

← Article précédent: La tétée : Un moment de détente et de plaisir Article suivant: Naissance d’un fléau : l’opiomanie en Asie et en Chine

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié