Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ MEDECINE SANTE

Contraception : Contraception du lendemain

Vous êtes ici : » » Contraception : Contraception du lendemain ; écrit le: 24 mai 2013 par imen modifié le 4 novembre 2014

  • contraception-contraception-du-lendemainPréciser quand a eu lieu le rapport (permet d’apprécier l’efficacité du moyen contra- gestif), la date des dernières règles (période de fécondité maximale en milieu de cycle), antécédents (IVG, grossesses…).
  •  À l’interrogatoire, recherche d’une contre-indication absolue aux œstroprogestatifs.
  • Conseils d’usage (information sur MST, proposition de différentes sérologies HIV…).
  •  Éthynil œtradiol 50 y 1-2 cp/j pendant 5 jours (mal supporté et désuet).

Si utilisé dans les 72 h suivant un rapport sexuel accidentel unique en période périovulatoire : 10 à 15 % d’échec.

  • Stédiril 2 cp/j pendant 2 jours (12 h après) + contraception locale (préservatif et spermicides pour le reste du cycle. On considère la méthode efficace si elle a lieu dans les 72 h qui suivent le rapport, métrorragie 3 à 6 jours après, règles à la date attendue.

On préviendra la patiente du risque de nausées et de vomissements (et de la nécessité de reprendre les comprimés dans cette situation).



  • Stérilet dans les 48 h (pour certains dans les 7 jours postcoït).
  •  Prévenir aussi la patiente de guetter tout retard de règles, et de pratiquer un {i-HCG au moindre doute.

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles