Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ MEDECINE SANTE

Comment organiser mon dépistage personnel?

Vous êtes ici : » » Comment organiser mon dépistage personnel? ; écrit le: 1 février 2014 par Hela modifié le 26 février 2015

Comment organiser mon dépistage personnel

Prévenir, c’est s’occuper de notre bien le plus précieux, notre corps. Nous pouvons donc prendre soin de lui, l’entretenir de toutes sortes de manières. Il faut aussi le surveiller. C’est un peu comme pour une voiture : bien conduire est important pour la sécurité, mais il faut aussi prévoir des contrôles techniques. La médecine moderne nous fournit deux sortes d’armes pour lutter contre les grandes maladies : des moyens de dépistage de plus en plus performants et des traitements de plus en plus efficaces. Pour retirer de ces connaissances le maximum de bénéfices, il faut être bien informé ! C’est particulièrement vrai en ce qui concerne la prévention. Les médecins traitants, débordés par les soins, ont fort peu de temps à consacrer à la prévention. Chacun doit donc se prendre en charge.



Le dépistage, cela s’organise

Pour surveiller sa santé, l’idéal est de s’organiser afin de faire ce qu’il faut au bon moment avec son médecin. Actuellement, le dépistage des principales maladies est bien codifié en fonction de votre âge, de votre sexe et des risques propres à chacun. Vous pouvez donc vous établir un programme de dépistage personna­lisé. Vous pouvez ainsi savoir, chaque année, ce qu’il faut faire pour votre santé.

Pour les enfants, les choses sont simples car ils disposent d’un carnet de santé et d’une maman ! Tout ce qui doit être fait est indiqué et la maman n’a plus qu’à organiser les rendez-vous avec le médecin de famille ou le pédiatre. Pour les adultes, cela se corse…

Alors, prenez un carnet qui vous servira de carnet de santé, ou en attendant une feuille blanche. Puis, au fur et à mesure que vous lirez ce chapitre, notez-y tous les dépistages que vous devez faire et la date à laquelle vous devez les pratiquer.

Pour bien prévenir  maladies graves, chacun doit prendre en charge sa propre prévention et l’organiser.

Est-ce que je cours des risques particuliers ?

Pour savoir si vous présentez un risque particulier nécessitant l’organisation d’un dépistage spécifique, répondez au question­naire suivant :

Facteurs de risques pour le dépistage des maladies cardiovas­culaires ou des démences (maladie d’Alzheimer notamment) :

—     Fumez-vous, même modérément? Oui/Non.

—     Prenez-vous un contraceptif oral? Oui/Non.

—     Êtes-vous en surpoids? (Indice de masse corporelle > 25. Rappelons que l’IMC se calcule en divisant 2 fois le poids en kg par la taille en m. Exemple : 70 kg/ 1,68 m / 1,68 m = 24,89) Oui/ Non.

—     Avez-vous une hypertension artérielle? (Pour le savoir, faites contrôler votre tension artérielle par votre médecin lors d’une consultation. Valeurs normales <13,5 pour la maxima et < 8,5 pour la minima.) Oui/Non.

—     Avez-vous un cholestérol ou des triglycérides trop élevés ? Taux normal du LDL cholestérol (< 1,3 g/l) ou des triglycérides (< 2 g/l). Oui/Non.

—     Êtes-vous diabétique? Oui/Non.

—     Est-ce que l’un de vos parents proches (parents, grands- parents, oncles et tantes, frères et sœurs) a fait un accident car­diaque, ou une mort subite ou une artériopathie, avant 55 ans pour un homme et avant 65 ans pour une femme ? Oui/Non.

—             Avez-vous déjà fait un infarctus du myocarde, un accident vasculaire cérébral ou une artérite des membres inférieurs? Oui/ Non.

—             Est-ce que l’un de vos parents proche (parents, grands- parents, oncles et tantes, frères et sœurs) a fait une maladie d’Alz- heimer avant l’âge de 70 ans? Oui/Non.

Facteurs de risque pour le dépistage des cancers :

—     Êtes-vous un ancien fumeur? Oui/Non.

—             Avez-vous des risques d’être séropositif pour l’hépatite B ou C (transfusion sanguine avant 1992, hospitalisation avant cette date, expérience de drogue injectable, sexualité avec des per­sonnes séropositives ou à la sérologie inconnue) ? Oui/Non.

—             Dans votre famille en ligne directe (parents, grands-parents, oncles et tantes, frères et sœurs) existe-t-il deux cas de cancer du côlon (ou plus) ou un cas de cancer du côlon avant l’âge de 60 ans? Oui/Non.

—             Avez-vous déjà eu un adénome du côlon ou un cancer colo- rectal? Oui/Non.

—             Avez-vous une maladie inflammatoire de l’intestin (rectoco- lite ulcéro-hémorragique (RCUH) ou une maladie de Crohn)? Oui/Non.

—             Dans votre famille (parents, grands-parents, oncles et tantes, frères et sœurs,) existe-t-il une des maladies suivantes : une poly- pose adénomateuse familiale (PAF) ou un cancer colorectal héré­ditaire sans polypose (HNPCC)? Oui/Non.

Si vous êtes un homme :

—             Dans votre famille (père, grands-pères, oncles, frères), existe-t-il un cas de cancer de la prostate? Oui/Non.

Si vous êtes une femme :

—             Dans votre famille en ligne directe (mère, grands-mères, tantes, sœurs ou filles) existe-t-il trois cas de cancer du sein ou de l’ovaire? Ou bien existe-t-il deux cas de cancers du sein dont un survenu avant 40 ans et/ou un concernant les deux seins? Oui/ Non.

—             Votre vie sexuelle comporte-t-elle de nombreux parte­naires? Oui/Non.

Facteurs de risque d’ostéoporose (si femme) :

Avez-vous déjà eu au moins une fracture? Oui/Non.

Dans votre famille proche y a-t-il des personnes souffrant d’ostéoporose? Oui/Non.

Suivez-vous un traitement par corticoïdes depuis plus de trois mois? Oui/Non.

— Etes-vous atteinte par l’une des maladies suivantes : hyper- thyroïdie ou malabsorption intestinale? Oui/Non.

Note : nous prenons en compte le risque d’ostéoporose car il s’agit d’un risque très important de dépendance, voire de décès.

Si toutes vos réponses sont négatives, vous ne présentez pas de risque particulier et votre dépistage est simple.

Si vous répondez positivement à quelques questions, vous devez vous reporter aux mesures spécifiques selon votre cas.

Si vous ne connaissez pas la réponse à une ou plusieurs ques­tions clés, allez voir votre médecin pour faire le point.

Vidéo: Comment organiser mon dépistage personnel?

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur: Comment organiser mon dépistage personnel?

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles