Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ MEDECINE SANTE

Cancer de l’endomètre : Traitement

Vous êtes ici : » » Cancer de l’endomètre : Traitement ; écrit le: 23 mai 2013 par imen

Dans cet article:

Peut sensiblement varier en fonction des équipes.

Méthodes

■     La chirurgie



–      Elle est contre-indiquée en cas de grand âge, de tares majeures ou de métastases.

–      Au maximum, on pratique une colpohystérectomie élargie avec lymphadénectomie.

–      Au minimum, une hystérectomie simple en règle extrafaciale ou plus souvent avec annexectomie bilatérale.

■     Radiothérapie

–      Curiethérapie utéro-vaginale ou vaginale simple.

–      Contre-indiquée en cas d’infection et faite sous antibiothérapie avec du Césium 137, du Radium ou de l’iridium.

–      Radiothérapie pelvienne transcutanée.

■     Hormonothérapie

Progestatifs fortement dosés si CI chirurgicale ou récidive surtout en cas de tumeur bien différenciée.

■     Polychimiothérapie

Rarement indiquée, très peu efficace, elle utilise l’Adryamicine et l’Endoxan®.

Indications

(En dehors des contre-indications chirurgicales).

■     Stade I et II

–      Chirurgie : hystérectomie totale et annexectomie bilatérale ou colpohystérectomie élargie (plus souvent pratiquée au stade II) et lymphadénectomie (dépend des écoles).

–      En pratique, on peut proposer : curage par voie cœlioscopique et hystérectomie vaginale.

–      Curiethérapie préopératoire (utéro-vaginale) ou post opératoire (vaginale).

–      Irradiation externe postopératoire en cas de ganglions positifs à l’histologie ou de pénétration myométriale supérieure à 1/3.

–      Hormothérapie en cas de tumeur bien différenciée.

Normal
0
21

false
false
false

MicrosoftInternetExplorer4

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name:”جدول عادي”;
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent:””;
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family:”Times New Roman”;
mso-ansi-language:#0400;
mso-fareast-language:#0400;
mso-bidi-language:#0400;}

<>    

<>Stade III

<>Après un examen sous AG, on discute la chirurgie de réduction tumorale avant ou après irradiation externe. Si la chirurgie est techniquement impossible : irradiation externe transcutanée du pelvis puis curiethérapie utéro-vaginale de surdosage 2 à 3 semaines après l’irradiation externe, hormothérapie en cas de tumeur bien différenciée.

<>    

<>Stade IV

<>Même traitement que le stade III inopérable.

<>    

<>Stade 0

<>Dysplasie sévère ou CIS, en règle on pratique une hystérectomie totale systématique après la ménopause. Parfois chez une femme jeune désireuse de grossesse o curetage plus progestatifs avec surveillance par des frottis de l’endomètre au moins tous les mois. Les techniques d’endométrectomie sont encore mal évaluées.

<>    

<>Schéma général

<>Curiethérapie vaginale en principe préopératoire, elle est effectuée en postopératoire en cas de néoplasie ovarienne associée ou de prolapsus génital ; elle est remplacée par une radiothérapie externe en cas d’impossibilité technique (atrésie vaginale, patientes en mauvais état général). La chirurgie est effectuée immédiatement après la curiethérapie. L’hystérectomie est généralement abdominale ; elle peut être vaginale en cas d’AEG ou d’obésité.

<>Complications

<>    

<>De la chirurgie

<> « cancer du col » question n°17.

<>    

<>De la radiothérapie

<> « cancer du col » question n°17.

<>    

<>De l’hormonothérapie

<>-+ QS complications des progestatifs question n°23.

<>    

<>De la chimiothérapie

<> « cancer du sein ».

<>Surveillance

<>Examen tous les trois mois les deux premières années puis tous les ans. Comprend : un examen gynécologique, avec frottis tous les 6 mois, et général (abdominal et ganglionnaire) recherchant une récidive (10 % des cas) locale ou une métastase vagi­nale, paramétriale ou générale.

<>Traitement préventif

<>      

<>Traitement systématique par les progestatifs (souvent des norstéroïdes) si :

<>    

<>Hyperplasie ou polype de l’endomètre.

<>    

<>Traitement œstrogénique substitutif (en particulier à la ménopause).

<>      

<>Traitement des dysovulations, de la préménopause, des ovaires polykystiques.

<>      

<>Utilisation prudente et raisonnée du Tamoxifène.

<>      

<>Abandon des pilules séquentielles.

<>      

<>Traitement de : HTA, obésité, diabète.

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles