Brûlure : intervenir à chaud

> > Brûlure : intervenir à chaud ; écrit le: 7 février 2012 par Mahfoudhi

Attention ! Il ne peut être ici question que de brûlures légères, celles qui résultent des petits accidents de la vie quotidienne : contact des doigts avec un plat très chaud, un fer à  repasser, un ustensile de cuisine… Elles ne provoquent qu’une faible douleur qui s’accompagne de l’apparition d’une simple rougeur. C’est ce que l’on appelle une brûlure au premier degré, parce qu’elle ne concerne que la couche superficielle de l’épiderme.

Une vieille recette, venue du fin fond des campagnes, consiste à se passer immédiatement les doigts dans les cheveux. Cela doit se faire instantanément, comme un mouvement réflexe, en frottant légèrement le cuir chevelu pendant trente secondes environ. Personne ne saura vous dire pourquoi cette méthode donne des résultats surprenants, d’autant moins qu’il est généralement recommandé de ne pas mettre de produit gras sur une brûlure. Mais l’expérience prouve que la douleur cesse alors très rapidement, à condition, répétons- le, qu’il s’agisse d’une brûlure très superficielle.

.

.

Si la brûlure est un peu plus sérieuse, au point de faire apparaître une « ampoule », ou s’il s’agit d’un accident provoqué par un liquide très chaud, placer immédiatement la main, ou toute autre zone brûlée, sous un jet d’eau froide, pendant dix minutes à un quart d’heure, ce qui a pour effet de réduire à la fois la douleur et l’inflammation.

Si la brûlure est plus profonde, atteignant le derme, il s’agit d’une brûlure au second degré. Dans ce cas, ne jamais l’enduire de crème, ni d’aucun autre produit gras, ni d’alcool.

.

.

En revanche, il est conseillé de poser sur la plaie un tulle gras spécialement prévu à cet effet, et que l’on trouve facilement en pharmacie. Envelopper le tout d’un léger pansement que l’on laissera en place pendant deux jours. Et qui sera ensuite renouvelé tous les jours, jusqu’à cicatrisation.

En cas de brûlure sérieuse, détruisant le derme ou s’étendant sur une large surface, il faut impérativement recourir aux secours médicaux d’urgence et surtout s’interdire toute intervention qui ne ferait qu’aggraver la lésion.

.

.

Si la brûlure est provoquée par un agent chimique, en particulier par un produit acide, faire couler un jet d’eau froide sur la région concernée jusqu’à ce qu’un médecin puisse traiter la lésion en fonction de la substance responsable des dégâts.

← Article précédent: Engendrer du positif avec l’approche Kinésiologique Article suivant: Maintenir son équilibre grâce à quelques exercices avec l’approche kinésiologique


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles