A quel àge commence-t-on à rapetisser ?: rapetisser

> > A quel àge commence-t-on à rapetisser ? ; écrit le: 15 février 2013 par imen modifié le 5 mai 2018

Généralement, la colonne vertébrale commence à donner des signes de faiblesse vers 70 ans. C’est qu’on ne rapetisse pas, bien entendu, on s’affaisse. L’age aidant, les disques intervertébraux s’écrasent sous le poids conju­gué des vertèbres et de la gravité. En particulier, l’un des constituants vertébraux, le nucléus pulposus, se dessèche. Cette sorte de coussinet est un illustre inconnu, au sens littéral de l’expression ! En effet, lorsqu’il s’échappe de son disque, suite à un choc, par exemple, c’est lui qui com­presse les terminaisons nerveuses ou dérange la moelle épinière, déclenchant ainsi une hernie discale.

Avec l’âge, les courbures naturelles du dos, sans les­quelles nous ne saurions tenir droit, s’accentuent. En remontant le dos, on distingue un premier creux, la lor­dose lombaire, puis la bosse (cyphose), et un nouveau creux, la lordose cervicale. Bien des personnes très âgées marchent – quand elles le peuvent – presque recroque­villées sur leur canne. Leur dos ne leur permet plus de se tenir droites parce que L’ostéopathie moderne : éléments de physiologie articulaire, qui les maintenaient, se sont accentuées. La cyphose notam­ment, dans les cas pathologiques, devient une « hyper- cyphose », déformation plus connue sous le nom de « bosse de sorcière ». Ce n’est pas nécessairement dou­loureux, mais terriblement invalidant: non seulement la personne qui en est affectée perd quelques centimètres, mais son champ de vision devient très limité.

Bien plus embêtante est l’hypercyphose déclenchée par la ménopause. Chez certaines femmes, la perte de calcium est telle, à cause de l’ostéoporose, que les vertèbres deviennent poreuses et se fracturent. Moins rigides, elles se tassent rapidement, ce qui accentue les fractures exis­tantes et, de surcroît, en crée de nouvelles. Une bosse de sorcière apparaît, qui s’accentue au fil des ans. D’autant que les muscles du dos fondent, comme d’ailleurs l’ensemble des muscles du corps. Ils sont donc moins capables de corriger les tassements et les creusements en tirant sur la colonne.

.

.

Ainsi, il est vrai que l’on « rapetisse » avec l’âge. Vieille ou vieux, nous perdons environ 3 à 4 cm par rapport à notre taille d’adulte. La posture courbée accroît encore cette différence.

Articles liés

Préserver son dos et ses articulations
Tout savoir sur le mal de dos
L’ostéopathie moderne : éléments de physiologie articulaire
Assouplir et tonifier le dos par le yoga

.

.

← Article précédent: Pourquoi le majeur est-il le doigt le plus long ? Article suivant: Est-il dangereux de faire craquer ses articulations ?


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles