Obésité et maigreur : Maigreur et manque d’appétit

> > Obésité et maigreur : Maigreur et manque d’appétit ; écrit le: 5 mars 2012 par lamia

Le problème de la maigreur est, sous divers aspects, analogue a celui de l’obesite : il y a des individus maigres sous-alimentes (et manquant d’appetit), comme il existe des individus obeses boulimiques ; il y a des personnes maigres et saines (mangeant normale- ment) et des individus maigres et malades. Le problème consiste, comme d’habitude, a repérer les causes et a régler surtout l’alimentation, en tenant compte du fait que des personnes qui se portaient tres bien alors qu’elles étaient maigres pourront, une fois qu’elles auront grossi, se plaindre de toutes sortes de troubles. La morale est la même que celle qui a ete tirée pour l’amaigrissement de l’obese en bonne sante.

Par contre, si une personne commence a maigrir soudainement, ou graduellement (mais sans motif apparent) , il sera indispensable qu’elle se soumette a un contrôle medical, même si elle ne ressent aucun malaise concomitant . Si la perte de poids ne dépend pas d’une maladie (rappelons les névroses , les epuisements, les hyperthyroïdies , les anemies, les tumeurs, les régimes draconiens et l’anorexie mentale dont nous avons deja parle), on pourra favoriser l’assimilation des aliments au moyen de quelques remedes homéopathiques comme :

• Natrum muriaticum 9 CH (faim et soif insatiables) ;

.

.

comme vous l’avez probablement constate, c’est un remède cite plusieurs fois dans cet ouvrage, utile lorsque l’adulte, mais surtout le jeune, mange beaucoup (mais ne grossit pas) et a une soif insatiable (dans ce cas, la presence eventuelle de diabete est a verifier). Natrum muriaticum est aussi recommande si la maigreur presente la caracteristique d’etre presque exclusivement limitee a la partie supérieure du corps, tandis que dans la partie inferieure, l’individu a tendance a prendre du poids. Si l’on observe le contraire (jambes maigres et gros ventre), le remède a utiliser est:

• Abrotanum 9 CH dose (pour celui qui a la partie inférieure du corps maigre).

.

.

Tous deux seront a prendre tous les huit jours (une dose entiere le soir). Une fois tous les quinze jours, on pourra les alterner avec une dose de :

• Iodium 9 CH dose (pour celui qui ne grossit pas)

.

.

qui est le remède idéal pour les personnes qui devorent mais sans grossir. Il s’agit généralement de sujets maigres, inquiets, agites et toujours occupes, qui ont toujours faim et trop chaud (hyperthyroïdie). Le même remède offrira de bons resultats aux femmes qui voudraient augmenter le volume de leur poitrine. Quant aux maigreurs dites « constitutionnelles », aucun regime ne leur est generalement utile une fois qu’il a été controle, par diverses analyses et examens, que l’apport en vitamines, proteines et substances essentielles est suffisant . Toutefois, un regime enrichi avec des vitamines, des substances contenant du calcium, des germes de blé, de la levure de biere, et prive de tout aliment acide sera très avantageux.

Remarquons pour terminer que certains parasites intestinaux (comme le « tenia » ou « ver solitaire ») peuvent provoquer des maigreurs inexplicables tout comme une diarrhée continuelle et tous les defauts d’assimilation dus a de graves maladies de l’intestin .

.

.

← Article précédent: Les traitements individualisés Article suivant: Tumeurs


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles