hfmLC2afruits et légumes22bhhB

Les meilleurs fruits et légumes : les champignons - C'est Savoir.fr

Les meilleurs fruits et légumes : les champignons

> > Les meilleurs fruits et légumes : les champignons ; écrit le: 22 février 2012 par admin

Les principaux apports nutritionnels(pour 100 g) :

  • Protides = jusqu’à 4 g;
  •  Sélénium = jusqu’à 180 g
  • Fibres = jusqu’à 7 g;
  •  Vitamines Bl, B2, B3, B5,
  • Fer = jusqu’à 7 mg;
  • D = selon variété
  • Potassium = jusqu’à 500 mg;
  • Calories = 15
  • Cuivre = jusqu’à 0,6 mg
  • Protides = un bon taux pour un végétal
  • Fibres = un record, surtout dans les girolles !
  • Fer = un très bon taux, et Correctement absorbé en plus, surtout dans les girolles !
  • Potassium = une bonne source
  • Cuivre = surtout dans les girolles (on ne le fait pas exprès)
  • Sélénium = hautement protecteur, surtout dans les cèpes
  • Vitamine D = rare dans le monde végétal
  •  Vitamines B = un très bon apport.

C’est la saison :Toute l’année pour ceux de Paris, à l’automne surtout pour les autres (mais tout dépend des variétés).
Ça se conserve comment ? Le moins longtemps possi­ble dans le bac à légumes du frigo. Surtout pas dans du plastique, plutôt dans du papier kraft. Attendez le dernier moment pour les laver.

Ça se congèle ? Il faut d’abord les laver et les sécher, puis même technique que les abricots (plateau une nuit) avant de les placer délicatement dans un sac à congélation.
Ça se mange cru ? Oui.
Cuisson conseillée ? A la poêle, très rapidement (4 à 10 minutes selon la variété).

Capital santé:

D’une manière générale, les champignons sauvages (sylvestres) sont plus riches en nutriments que ceux de Paris. Ne ramassez pas ceux qui poussent dans des zones polluées (pollution chimique ou radioac­tive) car les champignons sont de véritables épon­ges qui se gorgent indifféremment du meilleur de la terre (minéraux) comme du pire (pollution chi­mique ou radioactive).
Il n’est pas question de ne tirer ses protéines que du champignon, mais il permet d’améliorer la te­neur protéique d’un plat.
Arrosez systématiquement vos champignons d’un filet de jus de citron : ils ne noirciront pas, donc ne s’oxyderont pas, et surtout la vitamine C de l’agrume améliorera la disponibilité des minéraux du champignon.
Le champignon est un légume à part. Comme il ne contient pas de phytates, nous absorbons beaucoup mieux son fer. Ce sont en effet les phytates qui cap­turent le fer dans les autres végétaux, et empêchent son assimilation.

On trouve surtout du cuivre dans les champignons sylvestres et notamment dans les girolles. Il amé­liore l’immunité et favorise l’assimilation du fer. Certaines variétés, telles que le shiitaké, contien­nent des substances antivirales et stimulent l’immunité. Elles pourraient même protéger de cer­taines formes de cancer. En outre, elles ont un effet antibactérien marqué. Leurs « antibiotiques » per­mettent au champignon de lutter contre les bacté­ries susceptibles de l’assaillir dans les zones chaudes et humides où il pousse. Cultivé dans le Périgord sur du bois de chêne, on le trouve sous le nom de « lentin du chêne ».
La production du champignon de Paris est forte­ment industrialisée et « aidée » à grands renforts de produits de synthèse. La version bio est donc conseillée. Par définition, seuls les champignons cultivés peuvent être bio. Les sauvages poussent où bon leur semble.

Astuces de pro:

Après l’achat, il faut les consommer très vite. Si vous devez les conserver un peu au froid, souvenez-vous qu’ils sont très sensibles à la déshydratation.
Ne laissez pas tremper vos champignons : les mi­néraux s’enfuient dans l’eau.

Rien de plus simple à préparer qu’une petite salade de champignons de Paris frais. Otez leur pied ou au moins coupez-en la base, rincez-les rapidement, coupez-les en lamelles, arrosez-les de jus de citron et d’huile d’olive. Ajoutez de l’ail et du persil pour un plat haut en saveurs. Miam !
On cuit en général tous les autres champignons, bien que ce ne soit pas une obligation. N’abusez pas des matières grasses : un petit peu d’huile d’olive, de l’ail, ça suffit. Surtout évitez les hautes températures : laissez fondre le tout à feu doux.
Vous pouvez associer le champignon à presque tous vos plats, dont il enrichira les apports en mi­cronutriments, sans ajouter de calories ou presque.  Variez les plaisirs. Quoi de plus alléchant qu’une poêlée de champignons ? Pleurote, shiitaké, pied bleu, morille, coulemelle, cèpe, girolle, mousseron, trompette de la mort… tous sont délicieux.
La truffe est un champignon à part, précieux, su­blime. Il faut la manger seule, la déguster presque en fermant les yeux. Dans une salade de pommes de terre, râpée sur une tartine de pain beurré, dans une omelette. Inutile d’en attendre des bienfaits nutritionnels : on en mange si peu.

Si vous n’êtes pas un pro du champignon, évitez la cueillette. Chaque année, des empoison­nements – mortels et non mortels  sont recensés. Les toxiques ressemblent parfois à s’y méprendre aux comestibles.

Vidéo : Les meilleurs fruits et légumes : les champignons

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les meilleurs fruits et légumes : les champignons

https://www.youtube.com/embed/NjghRwB0MqM

← Article précédent: Les fruits et légumes, un investissement pour la santé Article suivant: Anatomie urètre membraneux


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site