Les analyses biologiques: Lymphocytes, Macrocytose

> > Les analyses biologiques: Lymphocytes, Macrocytose ; écrit le: 12 février 2013 par Sameh

Lymphocytes :

Il s’agit d’une des cinq catégories de globules blancs. Pendant très longtemps, la tuberculose a fait des ravages dans nos pays. Un des signes majeurs de la tuberculose en plus des signes pulmonaires, et de l’hyper-réaction à la tuberculinique, est l’augmentation importante des globules blancs (jusqu’à 15 000/mm3) au profit des lymphocytes (60 à 70 %).

Heureusement, l’hygiène et les traitements ont permis de se débarrasser de cette maladie.

Augmentation du nombre de lymphocytes :

L’hyperlymphocytose est définie chez l’adulte par un taux de lymphocytes supérieur à 4 000/ mm3.

.

.

On distingue les hyperlymphocytoses à lymphocytes matures et les hyperlymphocytoses des syndromes mononucléosiques :

Hyperlymphocytose à lymphocytes matures :

.

.

•             Lymphopathies : leucémie lymphoïde chronique, maladie de Waldenstrom, lymphome non hodgkinien, sarcoïdose.

•             Endocrinopathies : insuffisance antéhypophysaire, maladie d’Addison

.

.

•             Maladies infectieuses : coqueluche, salmonellose…

•             Médicaments : héparine…

.

.

•             Divers : tabagisme, traumatisme, neutropénies et lymphocytoses chroniques.

Syndromes mononucléosiques :

Sont les plus fréquemment rencontrés :

.

.

•             infections virales : mononucléose infectieuse, cytomégalovirus, zona, hépatite virale, oreillons, varicelle, rougeole, rubéole, HIV…

•             infections bactériennes : tuberculose, brucellose, syphilis secondaire…

.

.

•             infections parasitaires : toxoplasmose…

•             réactions d’hypersensibilité : purpura thrombopénique, anémie hémolytique, médicaments (pénicilline, hydantoine…), urticaire…

Diminution du nombre de lymphocytes :

Définie par un nombre de lymphocytes inférieurs à 1500 par mm3 chez l’adulte et 3 000 par mm3 chez le jeune enfant. La lymphopénie se rencontre au cours de :

•             origine iatrogène : radiothérapie, cytotoxiques, corticoïdes.

•             maladies hématologiques : lymphomes, aplasie médullaire, leucémie…

•             maladies infectieuses virales (VIH…).

•             autres : stress, insuffisance rénale, insuffisance cardiaque, sujet âgé…

Macrocytose (VGM) :

Une macrocytose est définie par un Volume Globulaire Moyen (VGM) supérieur à 100 par mm3, c’est-à-dire une augmentation de la taille des globules rouges au-dessus de 100 par mm3.

Les causes sont :

•             causes hématologiques simples : anémie hémolytique, anémie hémorragique, splénectomie (ablation de la rate)…

•             prise médicamenteuse : colchicine, néomycine, méthotrexate, 5-fluorouracyle.

•             causes carentielles : déficit en Vitamine B12 ou en acide folique.

•             maladie de foie : il faut savoir que en prévention routière, une augmentation du VGM associée à une augmentation des y GT est très suspect d’un problème d’alcoolisme. Cela peut être une cause de suspension de permis chez les chauffeurs routiers professionnels.

← Article précédent: Les analyses biologiques: Immuno électrophorèse, Lactico-Déshydrogénase Article suivant: Les Nanos domptent la lumière


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles