Infections sexuellement transmissibles

> > Infections sexuellement transmissibles ; écrit le: 9 janvier 2012 par chifaa

Les infections génitales basses  étaient désignées par les  “ maladies vénériennes” en hommage de la déesse de l’amour Venus, ce terme a évolué pour devenir “les infections  sexuellement transmissibles”, groupant divers syndromes causés par plusieurs agents infectieux.

Les infections sexuellement transmissibles présentent un véritable problème de santé : selon l’Organisation mondiale de la santé environ un million d’infection apparaissent chaque jour.

Principaux agents étiologiques des infections sexuellement transmissibles :

Plusieurs bactéries peuvent être l’origine d’une infection genitale basse : par exemple la chlamydia-trachomatis,micoplasme,Gardenella vaginalis,staphylocoque,streptocoque,E.colli,triponema palladium…

D’autres IST sont provoquées par les  Protozoaires :Trichomonas vaginalis ou Les champignons:candida albicans

Les IST dues à un agent viral sont considérées les plus graves:VIH1;VIH2,HPV, virus de l’hépatite B

Facteurs favorisant la transmission des infections sexuellement transmissibles

Sexe :

Les rapports sexuels non protégés constituent le principal facteur de transmission des IST: quelque soit par oubli ,par indifférence ,ou par honte de l’avouer  une IST les résultats sont toujours les même: la contamination et propagation de l’infection en cas de multipartenarité

Plusieurs recherches ont prouvé que les femmes sont plus ciblées par  IST que les hommes : l’appareil génital féminin est plus exposé vu son espace et la fragilité de la muqueuse vaginale surtout pour celles qui sont actives sexuellement.

 Sang :

Les transfusions sanguines constituent un facteur très important.

Généralement tout contact sanguin avec une personne ayant une IST  est considéré comme une source de contamination directe (80% des cas voir plus).

 Grossesse :

Les IST peuvent se transmettre de la mère à l’enfant: pendant la grossesse (VIH et Syphilis),au cours de l’accouchement(VIH, Gonocoque…)et voir même après l’accouchement à travers l’allaitement (VIH).

 Prévention des IST :

Ils existent plusieurs modes de contamination et de propagation des IST mais par contre il existe des modes de prévention très efficaces :

-Bonne hygiène sexuelle et rapports protégés

-Bonne hygiène de vie

-Eviter contacts sanguins (toucher les blessures, seringues utilisées…)

 Conclusion:

Les infections sexuellement transmissibles présentent un véritable problème de santé à affronter;

Plusieurs facteurs socioculturels favorisent la propagation des IST, seul une bonne hygiène sexuelle ainsi qu’une bonne éducation  sanitaire peuvent créer la différence.

← Article précédent: Les jeunes tunisiens et la drogue : Ya-t-il de quoi s’alarmer ? Article suivant: La chirurgie : les reins et les voies urinaire

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié