Comment savoir si on est touché par le SIDA ou bien “séropositif” ?

> > Comment savoir si on est touché par le SIDA ou bien “séropositif” ? ; écrit le: 12 décembre 2011 par La rédaction

L’information du public est un des principaux soucis de tous les gouvernements

     La prise de sang figure parmi les moyens indirects utilisés pour déterminer la présence du virus dans l’organisme. En détectant la présence d’anticorps sécrétés en réaction à l’existence du VIH, la méthode Élisa conduira à conclure à la contamination. Mais, pour éviter toute source d’erreur, on procédera deux fois à cette vérification.

     Si les deux tests sont négatifs, la personne est dite séronégative. SI les tests sont positifs ou contradictoires, on utilise le test du Western Blot. SI celui-ci est négatif, la personne reste séronégative ; s’il est positif, on procède à un deuxième test de Western Blot sur un deuxième échantillon de sang. À l’issue de ce dernier test, s’il est positif, la personne est dite séropositive.

     Une personne séropositive n’est pas forcément atteinte du SIDA, elle est en tout cas porteuse du virus qu’elle peut également transmettre par le sang et les sécrétions sexuelles.

← Article précédent: Il y a cent façons de se brûlure Article suivant: Ce qui ne transmet pas le virus SIDA

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié