hfmHN2ahormones22bhhB

Hormones et vieillissements : Les hormones thyroïdiennes - C'est Savoir.fr

Hormones et vieillissements : Les hormones thyroïdiennes

> > Hormones et vieillissements : Les hormones thyroïdiennes ; écrit le: 20 mai 2012 par admin

Nous sommes constamment exposés à deux substances présentes dans l’eau du robinet, qui sont responsables de troubles thyroïdiens : le chlore et le fluor, d’où l’importance de boire des eaux minérales, autant que possible.

La thyroïde est une glande de la partie basse du cou, en forme de papillon, juste sous la pomme d’Adam. Elle sécrète les hormones thyroïdiennes trïodothyronine (T3) et thyroxine (T4), cette dernière représentant 80 % de la production de la glande thyroïde. La T4 est ensuite transformée en T3, cinq fois plus active que la T4, dans le foie et le rein. Les hormones thyroïdiennes régulent la température du corps, le rythme cardiaque, la tonicité musculaire, l’activité du cerveau et le métabolisme du corps, notamment le poids. Elles contrôlent, en effet, comment le corps transforme les glucides en graisses, en augmentant les taux d’enzymes.

La glande thyroïde est sous le contrôle de l’axe hypothalamo-hypophysaire. Quand le niveau de T4 est bas, l’hypophyse libère l’hormone stimulant la thyroïde, la TSH, ce qui indique à la thyroïde de produire plus de T4. Lorsque le taux de T4 augmente dans le sang, cela freine en retour la production de TSH, ce qui entraîne un ralentissement de la sécrétion de T4. Ainsi, les taux hormonaux de T4 restent relativement constants.

Avec l’âge, la thyroïde diminue sa production, ce qui favorise une hypo- thyroïdie, surtout après 40 ans, souvent sous-diagnostiquée et traitée avec retard, ce qui entraîne un cholestérol élevé, des troubles cardiaques, une fatigue musculaire, une peau sèche, une prise de poids, une tendance dépressive et un risque accru de cancer. Environ une femme sur cinq et un homme sur dix de plus de soixante ans ont une thyroïde pas assez active. Ceci est favorisé par une carence en sélénium, une augmentation du taux d’œstrogènes du fait du stress et de la pollution.

Comment les tester?

La TSH doit être comprise entre 0,2 et 2,0, afin d’éviter un vieillissement prématuré et un risque cardiaque augmenté. Il faut également mesurer les T4 et T3 libres, et les anticorps anti-thyroïdiens : il y a carence en T3 en dessous de 3 ng/ml, et en T4 en dessous del mcg/dl.

Faut-il une supplementation?

Si elle est nécessaire, elle ne peut être faite que sous le strict contrôle de votre médecin. Il faut notamment éviter le surdosage qui entraîne des battements de cœur trop rapides, une sensation de chaleur, d’étouffement, des sueurs intenses, une soif anormale et la peau moite et humide.

L’amélioration naturelle du taux d’hormones thyroï­diennes

Pour optimiser votre taux d’hormones thyroïdiennes, vous pouvez manger plus de viande, de volaille, de poisson, d’œufs et de graisses. Il faudra également prendre des acides aminés précurseurs : tyrosine, cystéine, la méthionine et la glutamine ; combler les carences en vitamines et extraits minéraux: vitamines Bl, B2, B3, B6 et C, sélénium, fer, zinc et cuivre.

Effets secondaires et contre-indications

Il faudra être prudent en cas de troubles cardio-vasculaires et de diabète.

Vidéo : Hormones et vieillissements : Les hormones thyroïdiennes

← Article précédent: Nouvelles médecines anti-âge : Pollutions et vieillissement Article suivant: Hormones et vieillissement : La mélatonine ou hormone du sommeil


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site