Gastro-enterologie : Douleur d’origine hepatobiliaire

> > Gastro-enterologie : Douleur d’origine hepatobiliaire ; écrit le: 17 février 2012 par Mahfoudhi

 Le foie

Hépatalgie : douleur  de la région hépatique spontanée provoquée par la palpation du foie.

Elle siège dans hypochondre droit, d’intensité variable souvent mal définie. Elle peut se voir au cours :

  • Du foie cardiaque
  • Du cancer primitif ou secondaire du foie
  • De l’abcès du foie
  •  De l’hémochromatose, de la stéatose.

Le foie du cirrhotique est non douloureux.

.

.

La vésicule  biliaire

– Type de description : la douleur biliaire (colique hépatique) caractérisée par :

  • Le siège : Hypochondre droit ou l’épigastre.
  • L’irradiation : Vers le dos et l’épaule droite (en bretelle droite).
  • Le type : Crampe, torsion, déchirement
  • C’est une douleur à début brutal, Souvent nocturne parfois déclenchée par un repas riche en graisses.
  • L’inhibition respiratoire : c’est une douleur qui inhibe la respiration.
  • La position antalgique : cette douleur est calmée par la position du malade plié en deux,
  • en décubitus latéral droit, cuisses fléchies.
  • La durée : 3 à 4 heures et parfois plus longtemps. Calmée par l’injection I.M. d’un antispasmodique. Signes accompagnateurs : nausées, vomissements.

L’examen physique trouve une légère sensibilité de l’hypochondre droit et un signe de Murphy positif (épreuve de la douleur provoquée) : la palpation de l’hypochondre droit au niveau du point d’intersection du bord externe du grand droit de l’abdomen et du rebord costal provoque une douleur qui rappelle celle de la colique hépatique.

.

.

La douleur est attribuée à une brusque hyperpression dans la vésicule.

← Article précédent: Gastro-enterologie : Semiologie douloureuse gastro-duodenale Article suivant: La peau est un organe particulier


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles