Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ MEDECINE SANTE

Faut-il pour autant maigrir à tout prix si l’on est en surpoids ?

Vous êtes ici : » » Faut-il pour autant maigrir à tout prix si l’on est en surpoids ? ; écrit le: 26 janvier 2014 par Hela modifié le 15 mai 2018

Diet. Beautiful Young Woman choosing between Fruits and Sweets

Ce n’est pas si sûr !



Ce qui est certain, c’est que lorsqu’on est en surpoids, il ne faut pas continuer à grossir. La prise de poids sur des années augmente la mortalité. Une étude observe une augmentation de mortalité de 57 % chez des personnes en surpoids ne souhaitant suivre aucun régime et se laissant encore grossir !

Marie témoigne que ne pas grossir n’est pas toujours facile :

« Au moment de la ménopause, sans manger plus, j’ai commencé à m’enrober. De quelques kilos par an, 2 ou 3. Seulement, en trois ans, j’approchais les 10 kilos de plus. Du coup, j’ai décidé de réformer en profondeur mon alimentation. Et j’ai progressivement reperdu ces kilos. Je pense même être un peu plus mince qu’aupa­ravant. Je ne crois pas du tout aux régimes miracles. Je mange beaucoup plus de légumes, de soupes, je fais de la randonnée plu­sieurs heures par week-end. Je pense que ce changement de mode de vie est un passage obligé si l’on veut se maintenir en forme après 50 ans, pour les hommes comme pour les femmes. Car, en prenant de l’âge, on a souvent tendance à grossir si l’on ne fait aucunement attention. Quand je vois des femmes de mon âge (j’ai 69 ans) qui sont des mamies avec 25 kilos de trop, je me dis que j’ai bien fait de réagir, sinon, j’en serais là aussi! C’est dommage pour l’agilité, pour les rhumatismes, pour le cholestérol, la tension, le diabète, le souffle, le cœur… et j’en passe certainement! »

Marie a raison, car le surpoids est aussi nocif pour le cerveau, augmentant le nombre de maladies d’Alzheimer et les cancers !

La priorité est donc de rester à un poids stable.

Est-ce que maigrir c’est mieux? Oui, mais sans doute à condi­tion, comme Marie, de ne pas suivre de régime. En effet, les personnes en surpoids voulant maigrir de manière volontariste voient leur mortalité augmenter quand elles réussissent à maigrir! C’est sans doute dû au fait qu’un régime trop sévère agresse l’organisme entraînant des effets néfastes.

En revanche, mincir sans régime, c’est-à-dire doucement en équilibrant son alimentation, est sans doute nettement plus béné­fique.

o* Pour augmenter vos chances de vivre longtemps évitez de grossir au fil des années. Si vous êtes en surpoids, améliorez votre alimentation sans faire de régime amaigrissant.

En pratique, cela vaut tout de même la peine de maigrir plus activement dans les cas où l’on souffre des problèmes suivants :

—     diabète;

—             syndrome métabolique (association de 3 facteurs sur les 5 suivants : tour de taille de plus de 88 cm chez les femmes et de plus de 102 cm chez les hommes, tension artérielle au dessus de 130/85, glycémie à jeun au-dessus de 1,10 g/l, HDL-cholestérol inférieur à 0,40 g/l chez l’homme et à 0,50 g/l chez la femme ou triglycérides au-dessus de 1,50 g/l). Ce syndrome prédispose au diabète ;

—     hypertension artérielle;

—     hypercholestérolémie ;

—     gêne respiratoire ;

—     handicap ou faible activité physique;

—     troubles de l’érection;

toutes les affections aggravées par le surpoids.

vidéo:Faut-il pour autant maigrir à tout prix si l’on est en surpoids ?

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles