La dyspareunie

> > La dyspareunie ; écrit le: 15 novembre 2011 par La rédaction modifié le 6 octobre 2019

Douleur provoquée par les rapports sexuels.

<> <>Voir aussi:

  • Les troubles de la sexualité <>(dossier)
  • La frigidité
  • L’anorgasmie

Son retentissement sur la vie de couple est particulièrement important et c’est un motif très fréquent de consultation des gynécologues et des conseillers conjugaux.

On distingue généralement des dyspareunies de pénétration, ressenties par des femmes à vagin étroit ou à la suite de suture périnéale trop serrée, des dyspareunies de ” présence “, liées souvent à des vaginites infectieuses, mycosiques ou trophiques, et des dyspareunies profondes, en rapport avec une rétroversion utérine, une endométriose, une dystrophie ovarienne.

Mais, à côté de ces causes organiques, finalement assez rares, la dyspareunie est souvent d’origine affective, qu’elle soit primaire en apparaissant dès les premières relations sexuelles, ou secondaire, par exemple après un accouchement.

Elle masque souvent, chez la patiente, une frigidité névrotique , servant en quelque sorte d’alibi pour se refuser au partenaire.

C’est pourquoi, pour tous ces cas, l’abord psychothérapique est indispensable.

Il fera apparaître la cause originaire de la dyspareunie : deuil, crainte d’une nouvelle grossesse, avortement avec sentiment de culpabilité.

La douleur sexuelle s’y manifeste comme un refus de plaisir, une conduite d’autopunition ou un dégoût du partenaire.

On peut également proposer certaines techniques de rééducation sexuelle et utiliser très largement les méthodes de relaxation pour faire cesser ce trouble souvent difficile à guérir.

<><> Les troubles sexuels chez la femme

<>
<>La frigidité

Impossibilité pour une femme d’éprouver une jouissance normale au cours des rapports sexuels.

<>La suite
<>
<>anorgasmie

se caractérise par une inhibition du désir et concerne la vie sexuelle dans sa globalité.

<>La suite

<><> Les troubles sexuels chez l’homme

<>
<>Impuissance sexuelle

C’est l’incapacité pour l’homme de pratiquer l’acte sexuel.

Elle se traduit par la diminution de la fréquence et de l’intensité des érections.

On distingue :

<>La suite

<><> Voir aussi:

<>L’éjaculation précoce chez l’homme
<>La panne sexuelle vue par les femmes
<>Découvrez les préliminaires amoureux
<>Augmenter la taille de votre pénis

← Article précédent: contraception 2008 Article suivant: Douleurs de la femme

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié