Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ MEDECINE SANTE

Diététique des hyperlipidémies

Vous êtes ici : » » Diététique des hyperlipidémies ; écrit le: 25 janvier 2012 par tayechi

Diététique des hyperlipidémiesLa diététique doit être adaptée au type d’hyperlipidémie .

Régime des hypercholestérolémies pures (types lia)

Le régime est d’efficacité moyenne ou faible mais doit néanmoins être systématiquement appliqué. On a remarqué que le régime pauvre en graisses saturées et en cholestérol pouvait réduire la cholestérolémie de 5 à 15 p. 100 selon les sujets. Le but de ce régime est donc double :



  • Réduire l’apport de cholestérol à moins de 300 mg/j (au lieu des 500 à 750 mg que contient habituellement notre alimentation) .
  • Remplacer la majorité des graisses saturées (d’origine animale) par des graisses monoinsaturées et polyinsaturées (essentiellement d’origine végétale).

Ce régime doit souvent être complété par un traitement médicamenteux.

Régime des hypertriglycéridémies pures (type IV)

Ici, le régime doit être hypoglucidique (et bien sûr hypocalorique en cas d’excès pondéral). Il est souvent suffisant à lui seul pour faire disparaî tre le trouble biologique. C’est également ce régime qui est efficace dans les hyperlipidémies avec bêta-large (type III).

Régime des hyperlipidémies combinées (type llb)

Le régime est toujours nécessaire, parfois suffisant à lui seul. Il doit comporter :

  •  une réduction de l’apport en cholestérol;
  • un remplacement des graisses saturées par des graisses insaturées;
  • une réduction des calories lipidiques (30 à 35 p. 100 des calories totales);
  • une réduction calorique totale en cas d’excès pondéral.

Régime des hyperlipidémies massives (type V)

Ces formes sont généralement alcoolo-dépendantes. Le régime est ici impératif et urgent (risque de pancréatites aiguës); il comporte : l’arrêt total et définitif de toutes boissons alcoolisées. C’est la mesure essentielle, qui sera éventuellement complétée par un régime hypocalorique en cas d’excès pondéral. Dans certains cas, outre les mesures précédentes, il peut être nécessaire d’envisager soit un régime hypolipidique, soit un régime hypoprotidique; ceci ne peut être décidé qu’après des périodes de régime-test.

Régime des hypertriglycéridémies pures par déficit en lipo protéine-lipase (type I)

Le régime est la seule mesure à prendre, toujours efficace, et le seul moyen d’empêcher la survenue des complications (douleurs abdomina les, accès de pancréatite aiguë). Il s’agit essentiellement d’une restriction lipidique sévère. On a pu utiliser les mélanges de triglycérides à chaîne moyenne (Liprocil, Cérès).

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles