Tuberculose symptomes

> > Tuberculose symptomes ; écrit le: 16 novembre 2011 par La rédaction modifié le 10 octobre 2014

La tuberculose est une maladie infectieuse transmissible et non immunisante-avec des variables cliniques. Elle est causée par le complexe Mycobacterium tuberculosis correspondant à différents germes, principalement Mycobacterium tuberculosis (Mycobacterium tuberculosis ou, BK).

Autrefois traités dans des sanatoriums, des cures de soleil et de plein air, elle a été réduite par les antibiotiques dans les années 1950, mais elle connaît un regain s’explique par l’émergence de la tuberculose multirésistante, et la maladie tue encore près de deux millions de personnes chaque année dans le monde entier (plus de 1,7 millions de victimes en 2004 selon l’OMS, l’Organisation mondiale de la Santé). En 2007, 9,27 millions de nouveaux cas ont été identifiés par l’OMS.

.

.

La tuberculose pulmonaire (phtisie) est de loin la plus fréquente et la plus répandue, mais il ya une atteinte osseuse (mal de Pott, tumeur blanche du genou …), les reins, l’intestin, génitales, méningées, cutanées (tuberculomes).

Les manifestations cliniques

La tuberculose peut prendre différentes formes en fonction de l’emplacement de l’épidémie. La tuberculose pulmonaire est la source la plus commune et essentielle de la contagion. Dans le poumon, la bactérie peut se répandre dans tout le corps et causer d’autres dommages, ganglion, musculo-squelettiques, génito-urinaires … Les formes sont les formes diffuses, les plus mortelles (miliaire) et la méningite.

.

.

Les symptômes sont donc à différencier :

  • des autres signes cliniques :
    • les signes physiques, découverts en examinant le malade : contracture abdominale, souffle cardiaque ;
    • certains signes généraux : fièvre, hypotension artérielle ;
  • des signes paracliniques obtenus à l’aide d’examens complémentaires :
    • les signes radiologiques à la suite de radiographies ;
    • les signes biologiques à la suite de prélèvements.

Par exemple, dans l’arthrose de hanche, le patient peut se plaindre de douleur à la marche (symptôme), et le praticien pourra objectiver à l’examen une limitation de mobilité de la hanche (signe physique), et sur une radiographie du bassin (signe radiologique).

.

.

En psychologie sociale

Du point de vue psychosociologique, le symptôme est la façon particulière dont un individu trouve sa place dans le monde et règle son rapport à celui-ci, en fonction des contraintes et des stimulations psychosociales qui lui parviennent. Le symptôme est un prolongement de la personnalité, qui permet à cette dernière d’appréhender le monde mais aussi de s’en distancier, par un ensemble de protections constitutives dudit symptôme.

Ainsi le symptôme est-il, du point de vue du sujet :

.

.
  • stratégie d’individualisation,
  • matériau de la personnalité,
  • interprétation continue du monde,
  • modalité comportementale dynamique,
  • dispositif protecteur du Moi (ou ego),
  • routine pathologique sitôt qu’il étouffe la créativité du sujet ou porte atteinte à l’intégrité d’autrui.

← Article précédent: Tuberculeuse Article suivant: Tumeur


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles