Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ MEDECINE SANTE

Quelques notions sur le cycle menstruel et ses anomalies : Insuffisance lutéale

Vous êtes ici : » » Quelques notions sur le cycle menstruel et ses anomalies : Insuffisance lutéale ; écrit le: 21 mai 2013 par imen

La LH déclenche l’ovulation et stimule la méiose de l’ovocyte.

En cas de grossesse, les ]3-HCG sont positifs 9 à 10 jours après l’ovulation.



Insuffisance lutéale

Diagnostic

Biopsie d’endomètre :

  • pratiquée en fin de phase lutéale, à la canule de Novak ;
  • lue par un histologiste confirmé ;
  • méthode de choix pour affirmer le diagnostic d’hyperplasie endométriale.

Courbe thermique :

  • monophasique o anovulation dans 90 % des cas :
  • plateau court (< 11 j) ;
  • durée longue du décalage thermique (> 48 h).

Dosages plasmatiques de progestérone.

  • radio-immunologique ;
  • 8, 6, 4 jours avant les règles, une des trois déterminations > 50 mmole/1 indique une phase lutéale normale ;
  • si litige o biopsie d’endomètre o la méthode la plus sure.

Signes cliniques

  • Infertilité.
  • Avortement par défaut de nidation.
  • Spanioménorrhée fréquente parfois associée à des ménométrorragies.
  • Oligoménorrhée.
  • Syndrome prémenstruel mais par ailleurs témoin d’une ovulation.
  • Acné prémenstruelle (signe d’hyperandrogénie).
  • Mastopathie bénigne.
  • Hyperplasie de l’endomètre.

Traitement

  • Progestatifs.

Principales étiologies

  • L’anovulation.
  •  Les dysovulations :
  • physiologiques :
  • période post pubertaire
  • périménopausiques
  • pathologiques :
  • ovaires polykystiques
  • hyperprolactinémie.

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles