Atteintes vestibulaires de l’oreille interne:Atteintes vasculaires

> > Atteintes vestibulaires de l’oreille interne:Atteintes vasculaires ; écrit le: 26 mars 2013 par imen

Les problèmes circulatoires ont été évoqués dans le premier paragraphe en tant que cause d’évanouissements et de syncopes. Certaines atteintes vascu­laires spécifiques entraînent aussi des vertiges vrais. L’insuffisance vertébro- basilaire (IVB) est l’une d’entre elles : elle peut entraîner des vertiges aigus récurrents, habituellement en réponse à des changements posturaux ou à tout ce qui peut provoquer une diminution de l’apport sanguin au cerveau. L’ischémie des noyaux vestibulaires en est la cause. Le plus typiquement, le vertige survient quand on se relève d’une position horizontale. Dans les cas sévères, il peut s’accompagner de signes neurologiques concernant la parole et la vision, et de paresthésies à la face ou aux extrémités. Les constatations à l’ENG permettent de documenter des types de nystagmus orientant vers une cause vestibulaire centrale (non labyrinthique).

Le syndrome de Wallenberg est dû à une obstruction de l’artère cérébel­leuse postéro-inférieure. En plus du vertige dû à l’ischémie des noyaux ves­tibulaires, il y a d’autres symptômes spécifiques que l’on peut attribuer à des atteintes associées de la moelle épinière. Une ataxie, une dysphagie, un syn­drome de Claude Bernard-Horner avec perte de sensations de douleur et de chaleur de la face, et du côté opposé du corps, accompagnent le vertige.

Le syndrome de vol sous-clavier, dû à un rétrécissement des artères des membres supérieurs, entraîne un shunt de la circulation privant de sang le tronc cérébral lors de mouvements vigoureux des bras. Cela peut entraîner des vertiges, voire une syncope. En général, quand une atteinte vasculaire est suspectée, des médicaments anti-agrégants plaquettaires peuvent améliorer les choses. En deçà d’un trai­tement anticoagulant proprement dit, l’aspirine en prise quotidienne peut être utile, en l’absence de contre-indication. Certains patients rechignent devant cette prescription en raison du risque de souffrance gastrique, mais il est peu vraisemblable que les doses minimes requises puissent gêner qui que ce soit, hormis les vrais allergiques à l’aspirine.

.

.

Vidéo : Atteintes vestibulaires de l’oreille interne:Atteintes vasculaires

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Atteintes vestibulaires de l’oreille interne:Atteintes vasculaires

.

.

https://www.youtube.com/embed/UyUr595xR9M

← Article précédent: Atteintes vestibulaires de l’oreille interne:Vertiges d’origine cervicale Article suivant: Atteintes vestibulaires de l’oreille interne:Labyrinthite circonscrite


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles