Y a-t-il des causes circulatoires aux maladies de l’oreille ?

> > Y a-t-il des causes circulatoires aux maladies de l’oreille ? ; écrit le: 23 avril 2012 par chiraz modifié le 17 novembre 2014

Ces causes peuvent entrer dans plusieurs rubriques.

Il peut s’agir d’une perturbation circulatoire brutale – arrêt brutal de la circulation ou bien hémorragie – qui va causer un grand vertige unique ou bien une surdité brusque plus ou moins totale.

Il peut aussi s’agir d’arrêt progressif ou de petites hémorragies répétées entraînant une baisse de l’audition progressive, avec petits vertiges associés à des troubles de l’équilibre itératifs.

.

.

Des fluctuations de la tension artérielle, hyper- ou hypotension, entraînent des vertiges et des acouphènes (voir deuxième partie de l’ouvrage). Les variations anormales de la pression des liquides de l’oreille interne sont cause de vertiges et de baisse de l’audition évoluant par paliers, sous forme d’une surdité fluctuante.

Enfin, un conflit artère/nerf, c’est-à-dire la courbe d’une artère du cervelet déviant ou étirant le nerf auditif ou vestibulaire, au niveau du conduit auditif interne ou de la rosse postérieure, se traduit par des crises vertigineuses imprévisibles et itératives.

.

.

Vidéo : Y a-t-il des causes circulatoires aux maladies de l’oreille ?

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Y a-t-il des causes circulatoires aux maladies de l’oreille ?

https://www.youtube.com/embed/GkcJ5DOP-B4 

.

.

← Article précédent: La santé au bout des doigts : l’ostéopathie cranio-sacrale Article suivant: Y a-t-il des causes infectieuses aux maladies de l’oreille ?


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles