Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ MEDECINE SANTE

Le cancer du sein

Vous êtes ici : » » Le cancer du sein ; écrit le: 14 novembre 2011 par La rédaction modifié le 13 février 2015

Le cancer du sein
Chez la femme, le cancer se signale généralement par une masse suspecte à l’un des seins

Définition :

Le cancer du sein est une tumeur maligne qui touche la glande mammaire. C’est une affection beaucoup plus fréquente chez les femmes que chez l’homme.
Chez la femme, le cancer se signale généralement par une masse suspecte à l’un des seins (plus rarement aux deux).
Chez l’homme le cancer du sein reste exceptionnel il est toujours grave et d’évolution rapide.

Description médicale :

Le cancer du sein est un cancer qui se développe à partir des unités ducto-lobulaires (unités qui produisent du lait). En se multipliant de manière désordonnée, les cellules malignes forment une tumeur qui s’attaque aux tissus sains avoisinants.
Cette tumeur peut métastaser : propagation des cellules cancéreuses dans tout l’organisme.



Cancer du sein

Épidémiologie :

Dans le monde près de quatre millions de femmes développent un cancer du sein.
Le risque d’un cancer du sein augmente de façon significative avec l’âge entre 30 et 60 ans.
La mortalité décroît sensiblement dans les pays développés (détection et prise en charge précoce, une moindre utilisation des traitements hormonaux substitutifs de la ménopause). Elle continue à croître dans les autres pays.

Les symptômes du cancer du sein :

Plus un cancer du sein est détecté tôt, plus les chances de guérison totale sont grandes. Il est donc important de surveiller attentivement les modifications de la poitrine.
Chez la femme, le cancer se signale généralement par une masse suspecte à l’un des seins (plus rarement aux deux). A la palpation, la masse parait dure, non douloureuse, mal délimitée et elle ne glisse pas sur les plans qui l’entourent.

Les autres signes possibles sont entre autres :

  • Une bosse ou une enflure au niveau de l’aisselle
  • Une modification de la taille ou de la forme des seins
  • L’apparition de fossettes ou de plis dans la peau
  • L’épaississement ou le capitonnage de la peau est parfois appelé « peau d’orange »
  • Un mamelon inversé
  • Une croûte ou une desquamation sur le mamelon
  • Des écoulements provenant du mamelon
Cancer du sein

La majorité des femmes atteintes d’un cancer du sein ne présentent aucun signe d’altération de l’état général au moment du diagnostic.
Au stade avancé, les symptômes du cancer du sein peuvent se manifester sous la forme de :

  • gros ganglions dans le creux axillaire du côté atteint,
  • de douleurs dorsales (métastases osseuses),
  • d’une toux d’irritation accompagnée d’une gêne respiratoire (métastases pulmonaires),
  • d’une perte de l’appétit, d’une perte pondérale …

Il faut savoir que la plupart des lésions du sein sont bénignes, mais il ne faut jamais négliger la découverte d’une grosseur au niveau de la poitrine. Cette découverte doit faire immédiatement consulter un médecin, même si elle n’est pas forcément le signe d’un cancer du sein.

Les facteurs de risque :

Divers facteurs de risque peuvent avoir une influence sur la venue d’un cancer du sein :

Le sexe :

cancer beaucoup plus fréquent chez les femmes que chez l’homme (Moins de 1 % des cas de cancer du sein touchent des hommes)

L’âge :

La maladie affecte très rarement les femmes de moins de 30 ans. Mais plus une femme avance en âge, plus le risque de développer un cancer du sein augmente.

Des antécédents personnels de mastopathie, de kyste ou de tumeur bénigne du sein :

Une exposition plus élevée que la moyenne aux œstrogènes :

  • Les femmes qui n’ont pas eu d’enfant, ou qui ont eu leur première grossesse tardivement (après 30 ans)
  • La ménopause tardive et la puberté précoce
  • Une hormonothérapie substitutive (œstrogène et progestatif combinés) pendant plus de cinq ans

Cancers du sein à prédispositions génétiques :

Les signes qui peuvent faire penser à un cancer du sein à prédisposition génétique :

  • Âge jeune de la patiente
  • Plusieurs cas dans la famille
  • Touchant les deux seins de manière successive ou simultanée
  • Apparition d’un deuxième cancer au niveau de l’ovaire

Deux gènes sont identifiés :

  • BRCA1 sur le chromosome 17
  • BRCA2 sur le chromosome 13.

Toute femme peut, si elle le désire, bénéficier d’une consultation génétique dont l’objectif est de déterminer le risque de cancer héréditaire.

Irradiations du thorax :

Radiothérapie du thorax lors du traitement de certains cancers (Maladie de Hodgkin …) chez la jeune femme.

Obésité :

la pilule n’augmente pas globalement le risque de cancer du sein. Elle ne provoque pas le cancer mais favorise son développement. C’est pour cela qu’elle est contre-indiquée en cas de cancer du sein

Dépistage et prévention :

Depistage cancer du sein.jpg

Depistage cancer du sein

Plus un cancer du sein est détecté tôt, plus les chances de guérison sont importantes.
► Lire article

Le diagnostic du cancer du sein :

Clinique :

Dés le début de l’activité sexuelle, la palpation du sein doit faire partir de l’examen gynécologique annuel que devrait pratiquer toute femme. La découverte d’un nodule ou d’une anomalie récente doit attirer l’attention de la patiente et de son médecin.

La mammographie :

C’est l’examen radiographique des seins. Elle permet de révéler des petites tumeurs qui ne sont pas détectables par la seule palpation des seins.

Cancer du sein

L’échographie :

Elle permet d’apporter des informations complémentaires de la mammographie.

Une cytoponction ou une biopsie :

Confirme de manière formelle le diagnostic

Le diagnostic de certitude se fera par l’étude anatomo-pathologique de l’échantillon prélevé. (La Biopsie est un prélèvement d’une partie de la tumeur et un examen au microscope confirmera le diagnostic)

Traitement du cancer du sein :

Pour recommander les traitements les plus appropriés l’équipe soignante prendra en considération l’âge, l’état de santé général et Le type, le grade et le stade du cancer.
Le traitement du cancer du sein peut inclure les éléments suivants :

  • chirurgie;
  • radiothérapie;
  • chimiothérapie;
  • hormonothérapie;

La chirurgie et la radiothérapie opèrent localement. La chimiothérapie touche l’ensemble de l’organisme.

La chirurgie :

La grosseur de la tumeur est le facteur principal permettant de choisir une chirurgie ou l’autre.
3 types de chirurgie :

  • une mastectomie (ablation totale du sein)
  • une tumorectomie (ablation de la tumeur et d’une partie des tissus sains qui l’entourent).
  • la segmentectomie (ablation d’une partie du sein)

La radiothérapie :

La radiothérapie complète le geste chirurgical, soit avant, soit après. Elle diminue significativement le risque de récidive locale

La chimiothérapie :

La chimiothérapie adjuvante (chimiothérapie réalisée après la chirurgie) réduit significativement la mortalité et le taux de récidive.
En cas de tumeur avancée ou inflammatoire, il est parfois nécessaire de débuter le traitement par une chimiothérapie (chimiothérapie néo-adjuvante) pour diminuer la taille tumorale.

Hormonothérapie :

Les cellules cancéreuses peuvent présenter des récepteurs hormonaux en excès. La tumeur est alors dite hormono sensible car les œstrogènes stimulent la prolifération cancéreuse par l’intermédiaire de ces récepteurs.
Les traitements hormonaux agiront soit en diminuant le taux d’œstrogènes dans le sang, soit en bloquant les récepteurs hormonaux (anti-œstrogènes).

Stratégie du traitement :

Cancer du sein localisé :

Le traitement a pratiquement toujours un objectif curatif.
La chirurgie est l’étape indispensable du traitement curatif. Radiothérapie, chimiothérapie et hormonothérapie ont pour fonction de réduire le risque de rechute.

Cancer du sein métastatique :

Le traitement du cancer du sein métastatique repose d’abord sur la chimiothérapie et l’hormonothérapie (le but est de prolonger la survie pendant plusieurs années). Un traitement chirurgical ou par radiothérapie des sites métastatiques peut être envisagé dans un but curatif lorsque tous les sites sont accessibles à un traitement.

Suivi et soutien psychologique :

  • mammographie bilatérale annuelle.
  • des examens complémentaires définis en fonction de chaque cas.
  • Les femmes qui n’ont pas pu bénéficier d’une reconstruction mammaire après une mastectomie devraient porter un soutien-gorge spécial, pour des raisons à la fois médicales, psychologiques et esthétiques.
  • soutien psychologique offert à toutes les femmes et à leurs conjoints :
  • relation privilégiée avec son médecin
  • fréquentation d’un groupe d’entraide : rencontrer d’autres femmes atteintes de la même maladie.

Vidéo : Le cancer du sein

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur: Le cancer du sein

← Article précédent: Article suivant:

4 réponses pour "Le cancer du sein"

  1. lucie  2 novembre 2012 at 1 h 23 min

    pourquoi le cancer du sein affect t il le sein gauche

    Répondre
  2. alex  3 novembre 2012 at 18 h 45 min

    je ne sais pas

    Répondre
  3. hhh  1 février 2013 at 11 h 00 min

    bonjour
    j’ai 30 ans celibataire jetais opérée 2fois sur mon sein droite pour enlever une bosse, la derniere fois cétais lannée derniere
    je vous contacte aujourd’hui car j’ai constaté une sorte de bosse allongée sous la peau sur la partie exterieure de mon organe sexuelle aussi la partie droite je ne sais de quoi il s’agit

    Répondre
  4. hhh  1 février 2013 at 11 h 01 min

    bonjour
    j’ai 30 ans celibataire jetais opérée 2fois sur mon sein droit pour enlever une bosse, la derniere fois cétais lannée derniere
    je vous contacte aujourd’hui car j’ai constaté une sorte de bosse allongée sous la peau sur la partie exterieure de mon organe sexuelle aussi la partie droite je ne sais de quoi il s’agit

    Répondre

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles