hfmAC2a22bhhB

Atteintes de l'oreille moyenne:Rétraction de la membrane tympanique - C'est Savoir.fr

Atteintes de l'oreille moyenne:Rétraction de la membrane tympanique: tympan rétracté

> > Atteintes de l'oreille moyenne:Rétraction de la membrane tympanique ; écrit le: 25 mars 2013 par admin

Ce qui suit et les quelques prochains paragraphes traitent des modifications de l’oreille moyenne résultant de l’obstruction de la trompe d’Eustache. La rétraction du tympan est la première modification visible. Des études ont montré que si l’on obstrue la trompe d’Eustache expérimentalement, une rétraction visible de la MT survient en l’espace de 20 minutes. Les sujets dtteints se plaignent habituellement d’une sensation d’obstruction ou de pres­sion, bien que les symptômes soient dus en fait à une dépression. Des bruits de claquement ou de craquement peuvent être perçus lorsque l’oreille s’aère par intermittence. Une hypoacousie de transmission avec autophonie sur­vient. Le patient peut dire : « j’ai l’impression que je parle dans un tonneau ou sous l’eau ». La perte auditive est habituellement modérée et touche les fréquences graves. Le patient peut aussi ressentir le besoin de « libérer » son oreille en baillant ou en remuant la mâchoire.
Les signes d’examen clinique en cas de rétraction du tympan peuvent être assez subtils. La littérature ORL décrit l’horizontalisation du mar­teau » et l’extension ou le caractère dépoli du triangle lumineux, mais ce n’est pas toujours facile à voir. Ici encore l’otoscope pneumatique est l’ins­trument le plus fidèle. Le tympan, étant rétracté, ne va plus s’enfoncer sous l’effet de la pression positive, mais va se laisser aspirer par la pression néga­tive. L’expérience de la pratique de cet examen et de ses constatations est utile. En outre, les diapasons montrent un test de Weber latéralisé vers l’oreille atteinte. Le test de Rinne peut ne pas être inversé avec une atteinte modérée bien qu’il soit plus vraisemblable qu’il le soit si l’on utilise le dia­pason 256 Hz, car les fréquences les plus graves sont les plus affectées au début.
La manœuvre de Valsava modifiée peut redresser un tympan rétracté. On demande au patient de se boucher le nez bouche fermée et de simuler un mouchage, obligeant ainsi l’air à forcer la trompe d’Eustache. On peut constater cela au cabinet, à l’otoscope : le tympan rétracté revient à sa position normale si la manœuvre est efficace. Cela peut être refait par le patient à intervalles réguliers pour soulager sa gêne, mais il faut l’enjoindre à la pru­dence, car en cas d’infection rhinopharyngée cela peut favoriser son extension à la trompe.
Il faut résoudre le problème de la cause de l’obstruction comme cela a été évoqué dans le paragraphe consacré à la trompe d’Eustache. Il faut rechercher une infection, une allergie ou une lésion obstructive du rhinopharynx. Les traitements utilisés à l’égard de la trompe d’Eustache ont sou­vent compris les antihistaminiques, les décongestionnants et les corticoïdes inhalés nasaux. Malheureusement, il n’y a pas beaucoup de preuves objectives dans la littérature que ceux-ci soient efficaces, mais empiriquement leur usage a un sens et contribue à soulager les symptômes nasaux associés. Bien entendu, une infection nasosinusienne d’origine bactérienne peut bénéficier des antibiotiques.

Vidéo : Atteintes de l’oreille moyenne:Rétraction de la membrane tympanique

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Atteintes de l’oreille moyenne:Rétraction de la membrane tympanique

← Article précédent: Atteintes de l'oreille moyenne:Mastoidite aigue Article suivant: Atteintes de l'oreille moyenne:épanchements d'oreille moyenne


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site