Quelle est la différence entre une artère et une veine ?

 Une artère est un vaisseau sanguin, ou une de ses branches de division qui part du cœur, tandis qu’une veine est un vaisseau sanguin, ou une de ses branches d’origine, qui va vers le cœur. Le cœur droit aspire le sang depuis les différents organes (muscles, foie, reins, cerveau, etc.) par l’intermédiaire du système veineux via la veine cave supérieure pour le haut du corps et inférieure pour la partie basse, le sang se jetant dans l’oreillette droite. Ensuite, le sang passe dans le ventricule droit avant d’être renvoyé dans l’artère pulmonaire puis vers les poumons. C’est la petite circulation.

Les poumons sont une sorte d’arbre dont le tronc est la trachée, artère par laquelle nous respirons l’air extérieur. Cet arbre se divise en de multiples branches de plus en plus fines. Les dernières s’ouvrent sur des petits sacs appelés « alvéoles pulmonaires ».

Opération nettoyage

Le corps humain a trois centres principaux de traitement des déchets :

-  le foie, véritable usine chimique qui transforme notamment le sucre en glycogène, réserve énergétique à l’effort;

- les reins, qui agissent comme un filtre épurant l’organisme de certains produits toxiques ;

-les poumons, qui, au contact des alvéoles pulmonai­res, débarrassent le sang noir (veineux) du gaz carbonique (CO2) accumulé pendant l’activité musculaire. Ce CO2 est éliminé lors de l’expiration. Lors de l’inspiration, l’oxygène de l’air qui arrive dans les alvéoles pulmonaires transforme le sang veineux en sang rouge (artériel).

 À l’intérieur des alvéoles pulmonaires se trouvent de l’air, à l’extérieur des vaisseaux extrêmement fins. La paroi de l’alvéole est perméable aux gaz mais non aux liquides, de telle sorte que le sang ne peut pas passer des capillaires pulmonaires dans l’alvéole. Au contact de l’air, le sang se débarrasse de son gaz carbonique et s’enrichit en oxygène. A chaque mouvement expiratoire, l’air est rejeté avec son gaz carbonique à l’extérieur, au contraire à l’inspiration de l’air oxygéné emplit les poumons.

-  Le sang oxygéné transite alors dans le cœur gauche par les quatre veines pulmonaires. De l’oreillette gauche, à travers la valve mitrale, le sang passe dans le ventricule gauche puis dans l’aorte via la valve sigmoïde aortique. L’aorte distribue le sang dans tout l’organisme par l’intermédiaire du système artériel. C’est la circulation systémique.

- Le cœur droit et le cœur gauche ont une importance physiologique égale, mais le cœur gauche est beaucoup plus gros et épais que le cœur droit car il doit envoyer du sang dans tout l’organisme, alors que le cœur droit n’en envoie que dans les poumons. A l’état normal, le cœur droit développe une pression d’environ 25 mmHg et le cœur gauche 130 mmHg (pression artérielle normale).

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié