/*

Les cheveux peuvent-ils se dresser sur la téte ?

Vous êtes ici : Accueil » Dermatologie » Les cheveux peuvent-ils se dresser sur la téte ?
Les cheveux peuvent-ils se dresser sur la téte ?

 

Même s’ils ne se dressent pas à proprement parler sur la tête, comme les autres poils du corps, les cheveux réagis­sent à la peur ou à l’angoisse. L’horripilation est un réflexe très ancien, héritage de notre statut de mammifère : les ani­maux à poils se hérissent quand il s’agit d’impressionner leurs agresseurs. Bien qu’il soit sans effet faute d’une four­rure appropriée, l’évolution a gardé trace de ce réflexe, car il ne nuit pas à l’organisme humain.

En revanche, chacun peut vérifier que les cheveux se dressent sur la tête quand ils sont chargés d’électricité. Il suffit doter un pull ou de se coiffer avec une brosse en plastique pour que les cheveux « claquent », se dressent et s’éloignent les uns des autres. Les montagnards savent que ce curieux comportement signale que de l’électricité est dans l’air, et qu’un orage se prépare.

C’est même là un excellent moyen pédagogique pour ini­tier les enfants à l’électricité. Car il s’agit bien d’électricité ! Plus les cheveux sont secs, plus ils attirent les électrons. Le simple contact d’un autre matériau sec, comme la laine ou le plastique, suffit à créer un transfert d’électrons entre l’un et l’autre matériau, du moins sec au plus sec, autre­ment dit du moins isolant au plus isolant, ou encore du plus conducteur au moins conducteur. « Recueillis » par les cheveux, les électrons arrachés aux poils de la laine ou aux dents du peigne se repoussent les uns les autres. Voilà pourquoi les cheveux s’étalent dans toutes les directions. Et, comme les électrons tentent de quitter les cheveux par leur extrémité, la chevelure se dresse complètement. Seule solution: se mouiller la tête, et les électrons partiront d’un coup.

A l’école, les cheveux qui se dressent sur la tête trou­vent même à faire rire bien qu’il puisse s’agir d’une mala­die. Ce « syndrome des cheveux incoiffables », ou Pili trianguli et canaliculi, est en effet une affection génétique rare, causée par une conformation particulière des che­veux. Le poil n’est plus de section ronde, mais triangulaire, avec une rainure longitudinale tout le long d’une de ses arêtes, ce qui interdit toute souplesse au cheveu. Même le peigne et l’eau ne peuvent alors aplatir la chevelure. Les choses s’améliorent toutefois avec l’âge. Quoi qu’il en soit, l’origine de cette maladie est encore largement discutée.

 

 

Vidéo : Les cheveux peuvent-ils se dresser sur la téte ?

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié