La varicocèle

Vous êtes ici : Accueil » Urologie » La varicocèle
La varicocèle
Dilatation des veines testiculaires

Définition :

La varicocèle est une dilatation variqueuse (varices) des veines du cordon spermatique (situées dans les bourses, au dessus et autour de chaque testicule).
Cette dilatation est la conséquence d’un mauvais fonctionnement de valves situées dans les veines.
Le sang ne parvient plus à remonter le long des veines pour rejoindre les veines plus importantes (veine rénale gauche et veine cave inférieure).
Dans la grande majorité des cas, c’est sur côté gauche. Elle sera beaucoup moins fréquemment bilatérale et rarement droite.
Quand il existe une varicocèle droite, en dehors des processus de compression extrinsèque d’origine tumorale à éliminer par imagerie, c’est parce que la veine spermatique droite se jette dans la veine rénale droite.

15 % de la population masculine et 4 hommes sur 10 consultant pour hypofertilité ou stérilité en seraient touchés.

Parmi les couples stériles, l’incidence des varicocèles s’élève à 30-40 % et les études sur la fertilité montrent qu’après correction, un tiers des couples peuvent concevoir.
Cette dilatation est la conséquence d’un mauvais fonctionnement de valves situées dans les veines.
Le sang ne parvient plus à remonter le long des veines pour rejoindre les veines plus importantes (veine rénale gauche et veine cave inférieure).

 La varicocèle urologie

Circonstances de découverte :

La varicocèle peut ne donner aucun symptôme ou se manifester par une pesanteur dans la bourse, en particulier en fin de journée et par temps chaud.
A un stade évolué, le volume de la bourse peut être augmenté.
Le côté gauche est plus souvent atteint que le droit (du côté gauche, les veines spermatiques rejoignent la veine rénale gauche alors que du côté droit elles rejoignent la veine cave inférieure).

Les deux côtés peuvent être atteints de façon symétrique ou asymétrique.
Souvent, c’est lors du bilan d’une infertilité (difficultés de procréation), que la varicocèle est découverte.
A la palpation il existe une tuméfaction scrotale turgescente en poussée glotte fermée (manœuvre de Valsalva) ou à la toux.

 La varicocèle urologie

Étiologies :

La varicocèle peut être primaire liée à la présence des facteurs de risque vasculaire notamment le tabac, la sédentarité, l’obésité la dyslipidémie, etc.
Elle peut révéler une malformation vasculaire
La dilatation variqueuse des veines testiculaires et scrotales est due au passage rétrograde du sang de la veine rénale dans la veine spermatique

 La varicocèle urologie

Les examens complémentaires :

Au premier plan l’échographie scrotale permet de mesurer la taille des testicules et d’objectiver une diminution éventuelle du testicule gauche.
On peut s’aider d’un doppler du cordon spermatique en cas de doute clinique, mais une varicocèle infra-clinique est plutôt à négliger

Le diagnostic impose d’éliminer :

Les autres causes de grosse bourse froide

  • Hydrocèle transilluminable
  • Cancer du testicule

Mais l’examen clinique redresse le diagnostic

Évolution et complications :

 La varicocèle urologie

Ligature chirurgicale de la veine spermatique (interrompt le reflux)

Indications :

  • Varicocèle symptomatique
  • Hypotrophie testiculaire
  • Stérilité en l’absence d’autre cause
 La varicocèle urologie

Suivi :

Après traitement le cordon est parfois épais, mais n’est plus influencé par la position ou la manœuvre de Valsalva.

 La varicocèle urologie

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié