/*

J’ai un voile ou une tache devant les yeux

Vous êtes ici : Accueil » Ophtalmologie » J’ai un voile ou une tache devant les yeux
J’ai un voile ou une tache devant les yeux

J’ai un voile ou une tache devant les yeuxC’est un des motifs de consultation les plus fréquents. Il a de multiples causes, des plus banales aux plus graves.
Quand le voile ou la tache sont là en permanence, il faut rapidement consulter un ophtalmologiste pour faire la part des choses.

« Mouches volantes » ou corps flottants du vitré:

Le patient, très inquiet, vient souvent en urgence et redoute une  maladie grave. Il s’agit d’opacités siégeant dans le vitré

Il perçoit des points noirs ou des filaments en suspension parasitant sa vision, mieux visible sur une surface blanche, qui se déplacent en bougeant les yeux. Le patient les décrit comme des « mouches », des « fils », des « cheveux » ou des « toiles d’araignée », parfois accompagnés d’éclairs (phosphènes).
La cause la plus fréquente est le décollement postérieur du vitré, lequel évolue vers la diminution de son volume et l’assèchement au fil des années. Le vitré va se décoller de la périphérie de la rétine et du pôle postérieur. Le phénomène peut s’accompagner de lumières (myodésopsies) et de très nombreuses « mouches volantes ». Parfois le patient ne s’en plaint pas.
Il faut consulter l’ophtalmologiste car cela peut être lié à un début de décollement de la rétine, qu’il faudra traiter rapidement. L’ophtalmologiste va faire un bilan complet pour éliminer les autres causes, beaucoup plus rares, comme, par exemple, les inflammations ou l’hypermétropie non corrigée.
En principe, il n’y a aucun traitement. On conseille de boire abondamment et de ne pas fixer son attention sur ces corps flottants, qui sont sans danger pour l’œil.

Homéopathie:

ARGENTUM D8/CORPUS VITREUM D8, collyre, 1 goutte deux fois par jour; CORPUS VITREUM D8/SUCCINUM D6, collyre, 1 goutte deux lois par jour dans les yeux.
Prendre aussi de la vitamine C, de préférence naturelle, en tant qu’anti-oxydant : ARGOUSIER, 1 cuiller à soupe le matin, par exemple.

Pluie de suie:

La pluie de suie correspond à des petits points noirs (myodésopsies) qui apparaissent souvent sur une déchirure de la rétine et qui ne se déplacent pas avec le regard. Il est alors urgent de consulter un ophtalmologiste car cela peut correspondre à un début de décollement de rétine avec hémorragie. Ce phénomène s’accompagne d’un éclair bleuté et intense, d’abord bien visible, avant que la zone où il apparaît ne devienne complètement
noire (scotome) au fur et à mesure que la rétine se décolle. Le patient peut avoir la sensation qu’une mèche de cheveux lui reste collée devant l’œil, un signe typique du décollement de rétine. Celui-ci se soigne uniquement par le laser ou la chirurgie.
Il est à noter que, très souvent, un décollement de rétine est en rapport avec un grand stress et survient plus facilement chez les myopes, après un traumatisme oculaire ou une opération de la cataracte, par exemple. Il existe aussi un facteur héréditaire. Au fond d’œil, l’ophtalmologiste peut détecter des zones fragiles et les traiter préventivement au laser si l’histoire du malade comporte des facteurs de risque.
Je me rappelle cette patiente d’un certain âge qui avait attendu six mois avec une rétine décollée d’un œil : « Docteur, je n’avais pas le temps de venir vous voir, il fallait d’abord que mon mari se fasse opérer de la cataracte, il était tellement effrayé ! »
Cette bonne épouse a perdu un œil dans l’histoire.
Un autre patient m’appelle un samedi soir à 23 heures :
« Docteur j’ai une hémorragie dans l’œil, on peut se voir lundi ?
—    Comment savez-vous que c’est une hémorragie ?
—    Je vois tout rouge dans la moitié de mon champ visuel depuis trois jours. »
Alarmée par ces symptômes, je lui conseille de se rendre immédiate ment aux services des urgences ophtalmologiques. J’ai eu du mal à le convaincre de l’urgence et de la gravité de la situation. Il a été opéré le lendemain d’un décollement de la rétine. Aujourd’hui, il a retrouvé une parfaite vision.

Migraine ophtalmique:

Les migraines ophtalmiques sont accompagnées de signes visuels variables et évolutifs, qui disparaissent au bout de quelques minutes, laissant souvent la place à une véritable migraine. L’œil lui-même n’est pas malade.
Le patient voit des lumières plus ou moins symétriques et mobiles accompagnées de lignes brisées scintillantes. Les phénomènes visuels sont variables et peuvent aller jusqu’à une disparition complète de la vision. Lors des premières crises, le patient, ignorant du phénomène, a tendance à paniquer. Au fur et à mesure des rechutes, si les manifestations restent aussi gênantes, le sujet, cependant, en reconnaît les signes annonciateurs et s’organise en conséquence. Les migraines ophtalmiques peuvent poser, selon leur gravité, un réel problème en société car le malade est contraint de cesser ses activités tant qu’il n’a pas retrouvé sa vue habituelle.
L’ophtalmologiste confirme le diagnostic et délivre un traitement pour les migraines. Le médecin généraliste homéopathe peut traiter le « terrain » pour éviter les rechutes. Bon nombre de migraines ophtalmiques trouvent leur origine dans l’intestin et le foie.

Dégénérescence de la macula:

Quand on voit une tache dans l’œil, toujours au centre et gênant la vue à cet endroit, il est urgent de consulter un ophtalmologiste pour examiner
la rétine et le champ visuel, car cela peut être sérieux et correspondre à un début d’usure de la macula.
Cette tache se trouve juste sur l’axe de la vision et correspond à une atteinte de la macula, qui est le centre de la vision (cf. chapitre I, « Anatomie »).
On se plaint de lignes déformées (métamorphopsies), d’un flou visuel central ou d’y voir comme à travers une goutte d’eau. Au début, c’est sur¬tout la vue de près qui baisse.
Il peut s’agir d’une dégénérescence liée à l’âge, due à l’usure, ou d’une dégénérescence myopique en cas de myopie très forte.
Les points blancs que l’on aperçoit sur cette rétine sont des drusen. Ce sont des déchets non évacués. Us signalent que la dégénérescence commence.
À un stade plus avancé, cela se traduit par une zone centrale dans laquelle on n’y voit plus du tout, qu’on appelle un scotome central. Le patient perd la capacité de lire, d’écrire et de conduire. La vision périphérique persistant, le patient peut se diriger.
Une personne sur quatre serait atteinte de dégénérescence de la macula à partir de 75 ans. Les équipes de recherche travaillent sur l’usure de la rétine dans le monde entier, tellement le problème est répandu.

Facteurs de risque:

•    L’exposition aux rayons ultraviolets et à la lumière bleue, tous deux présents dans la lumière du jour (leur effet est cumulatif au fil des ans) ;
•    l’âge ;
•    l’hérédité ;
•    le tabac, l’alcool et les drogues ;
•    certains médicaments ;
•    la myopie.
C’est une maladie dégénérative qui est aussi liée au régime alimentaire. Opposée aux facteurs génétiques et toxiques, l’alimentation peut jouer un rôle primordial dans la prévention et le traitement de cette maladie.
Je me souviens d’une patiente qui me disait : « Je viens pour ma cécité ordinaire, comme ma mère. » Elle trouvait naturel que ses yeux soient usés en fin de vie.

Traitement:

Les progrès de la médecine apportent des nouveaux traitements tels que la Visudyne1 ou les injections intra-oculaires, mais de nombreux malades n’y sont pas sensibles. Le traitement préventif est encore le meilleur ! Il faut consulter son ophtalmologiste tous les ans à partir de 60 ans pour guetter les signes précurseurs : les drusen, et manger équilibré et frais sa vie durant
Les compléments alimentaires sont indispensables pour lutter contre le stress oxydatif très augmenté dans la rétine, du fait de son exposition permanente à la lumière du jour.
Penser à protéger ses yeux en portant des lunettes larges appelées « lunettes coques », avec des verres filtrants les UV et la lumière bleue dès que l’on se trouve à l’extérieur, en particulier aux changements de saison et pendant l’hiver.
Ne pas fumer et fuir le tabagisme passif car il multiplie par quatre le risque d’atteinte de la macula !
Ne pas boire plus de six verres de vin par semaine et éviter les autres alcools et drogues, se méfier de certains médicaments comme de certains amalgames dentaires.
Marcher une heure chaque jour pour améliorer la circulation sanguine.
Tester sa vue régulièrement avec le test d’Amsler
Sur le plan psychologique : s’entraîner à regarder les choses bien en face, les voir telles quelles et… rire beaucoup.
Oligoéléments et homéopathie : la visite chez l’homéopathe est utile en prévention, du fait qu’il va soigner le terrain, la circulation du sang et renforcer l’immunité.
L’acupuncture favorise également une amélioration de l’état général et une meilleure résistance.
L’ostéopathe soigne les déséquilibres ostéo-articulaires et améliore l’irrigation sanguine dans la région oculaire.

Rétinopathie pigmentaire:

Certaines pathologies dégradent le champ visuel d’une autre façon que la DMLA. Ainsi les rétinopathies pigmentaires réduisent le champ visuel et les patients ne voient plus que devant eux, sur quelques degrés, comme s’ils regardaient à travers le canon d’un fusil. Ces maladies ne sont pas soignées pour l’instant, même si la « thérapie génique » constitue un espoir pour l’avenir.
Les patients ont beaucoup de mal à se déplacer car ils se cognent dans tous les obstacles à terre, ne distinguent pas les trottoirs, les poubelles… Quand on leur tend la main, ils ne la voient pas, et il faut la porter au
niveau de leurs yeux pour qu’ils comprennent le geste. Ces altérations du champ visuel sont très handicapantes dans la vie courante, quand bien même on peut conserver 10/10 à chaque œil. Malheureusement, après une lente aggravation, la vue disparaît totalement.

Cicatrices de la rétine et taches dues aux inflammations:

Une uvéite ou une inflammation du nerf optique, la névrite optique, donnent une vision floue, avec en général des douleurs et des taches dans le champ de vision. Il faut consulter très rapidement en ophtalmologie. L’ophtalmologiste constate des signes d’inflammation sur la rétine, établit un bilan très détaillé pour en connaître la raison et traiter immédiatement le mieux possible, afin d’éviter les cicatrices définitives de la rétine.
Jadis, la toxoplasmose en était souvent la cause. Lorsque la mère l’attrapait sans le remarquer durant sa grossesse, la rétine du bébé était atteinte et gardait des cicatrices.
Le sida, la tuberculose, les drogues et autres intoxications peuvent en produire. Parfois, un traumatisme comme un accident de voiture ou une contusion du globe oculaire peuvent provoquer des lésions cicatricielles rétiniennes.
On ne voit pas à l’endroit de la cicatrice, et c’est plus ou moins gênant selon l’emplacement de celle-ci par rapport à l’axe de la vision. Si la cicatrice est centrale (au niveau de la macula), on peut perdre la vue.

Le grain de beauté:

Normalement le grain de beauté, qui peut exister sur la choroïde, n’est pas remarqué par le patient, puisqu’il se situe sous la rétine. En cas d’évolution, il peut dégénérer (le cas est rare). Le patient voit alors apparaître une ombre fixe et immuable.
Il faut consulter l’ophtalmologiste pour surveiller régulièrement ce grain de beauté, comme les autres sur la peau, et le traiter si cela devient nécessaire

Vidéo : J’ai un voile ou une tache devant les yeux:

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : J’ai un voile ou une tache devant les yeux:

10 Responses to "J’ai un voile ou une tache devant les yeux"

  1. marchal michel  10 septembre 2012 at 20 h 05 min

    je suis fort interesse par votre article puisque ces mouches sont apparues ,une dans chaque oeil depuis quelques semaines………..ma vue ne s’en trouve pas modifiee mais c’est genant quand j’y pense et que je les regarde……..J’AI LA SEPTENTAINE ET N »AI JAMAIS EU DE PROBLEME AUX YEUX HORMIS LEUR SENSIBILITE A LA LUMIERE VIVE

    Répondre
    • La rédaction  17 septembre 2012 at 12 h 53 min

      Il faut pratiquer un examen oculaire complet chez un ophtalmologue sans se contenter de l’examen classique et insuffisant du « fond d’oeil » . Ces points noirs devant les yeux ou corps flottants sont favorisés par l’age . Un traitement par laser peut les aider à se résorber, les vaporiser et les faire disparaître ou les fractionner en petits corps flottants beaucoup moins gênants.

      Répondre
  2. fontaine  30 octobre 2012 at 9 h 26 min

    papillottes devant les yeux

    Répondre
  3. Cesbron  15 octobre 2014 at 10 h 51 min

    Bonjour j’ai les symptômes décrits plus hauts, à savoir les mouches, voile qui se deplace. J’ai toujours eu un léger voile mais la depuis 2 mois c’est accentué avec baisse vision. Après avoir consulté 3 fois mon ophtalmo, le fond de l’œil précisé que ma vue ns pas bougé, donc pourquoi je vois mal ? Bonne question. Champ visuel fait, rien d’anormal. Je dois faire un scanner cerebral dans 3 semaines. Je tiens à ajouter que j’ai ete opéré de la myopie -astigmatisme il y a 3 ans et je voyais tres bien avant ma grosse fatigue visuel d’il y a 2 moi. C’est pour le moment le diagnostic de mon Ophtalmo. Je suis en arrêt depuis 1 semaine pour me reposer mais j’avoue être très inquiet.

    Répondre
  4. GOMEZ  17 octobre 2014 at 15 h 18 min

    Je vois des taches marrons devant mes yeux. D’où cela peut bien venir. Merci

    Répondre
  5. colb  31 décembre 2015 at 22 h 32 min

    Bonjour,
    Je suis très inquiète depuis 5 jours je vois comme de la poussière devant mon oeil droit maintenant ma vision devient de plus en plus flou et jaunatre. Mon medecin n’a rien vu et ma prescrit du collyre mais ca ne passe pas de puis trois jours. Pourriez vous m’éclairer? Merci

    Répondre
  6. Bsali  18 février 2016 at 9 h 14 min

    Bonjour
    Je me suis réveillée ce matin et j’ai vu une grosse mouche noir se déplacer sur le mur et quand je bouge elle bouge aussi et en s’agrandissant elle s’éclaircissait devenant comme une araignée et en fermant les yeux jevois des point scintillants et une légère brûlure et puis c’est parti . C’est quoi ça et est-ce grave merci de me répondre

    Répondre
  7. Roudot  14 mai 2016 at 12 h 45 min

    Bonjour
    j’ai un point noir qui n’arrête pas de bouger et en plus un voile dans un œil qui me gêne, je suis allée voir un Ophtalmo qui m’a passer un examen changer mes lunettes et je vois pas d’amélioration et ca m’inquiète si vous vous bien me répondre je vous remercie d’avance.

    Répondre
  8. alphadiall9311@gmail.com  26 août 2016 at 17 h 49 min

    Salut j’aidèpuis un mois de petites mouches qui traverse mon champs visuel et de petits points blancs quand je suis dans un milieu éclairer ou en presense de forte lumiere pouvez vous me dire si quelqu’un a une fois eu ce probleme s’il vous plait je veus une reponse

    Répondre
  9. SIMON  17 décembre 2016 at 10 h 41 min

    Un matin ,je me suis réveillé , mon oeil gauche était recouvert d’une toile grise et à un mètre je ne voyais que des silhouettes . Mon ophtalmo m’a dit que c’était du à une déshydratation du vitré et qu’il fallait un mois de repos complet ,ne pas bouger la tête, éviter de sortir ,ne pas descendre des escaliers et boire 2 litres d’eau et plus par jour ,il m’a donné un traitement : des gouttes à mettre dans les yeux . 3 semaines après tout est rentré dans l’ordre mais je continue à boire minimum 1 litre et demi d’eau par jour . Mais il faut aller consulter un ophtalmo . En espérant que mon commentaire vous sera utile et Joyeux Noel à tous

    Répondre

Laisser une réponse à Roudot Annuler la réponse

Votre mail ne sera pas publié