/*

Douleurs de la femme

Vous êtes ici : Accueil » La douleur » Douleurs de la femme
Douleurs de la femme

Régles Douloureuses dysménorrhées :

Les dysménorrhées touchent près de 50 % des femmes de moins de 30 ans.
Ces douleurs de la femme peuvent soit précéder les règles, soit les accompagner pour s’atténuer progressivement .elles sont parfois accompagnées de vertiges et de maux de tête.

On peut distinguer plusieurs types de dysménorrhée :

  • les dysménorrhées primaires : les règles douloureuses de la femme ou de la jeune fille
  • les dysménorrhées essentielles qui n’ont pas d’origine organiques. elles constituent la majorité des dysménorrhées primaires
  • les dysménorrhées secondaires à une cause organique qui constituent la majorité des dysménorrhées secondaires.

La prise d’antalgiques ou d’antispasmodiques permet de réduire significativement les douleurs de la femme.

Mais si les spasmes douloureux apparaissent pour la première fois, ou qu’ils surviennent brusquement, Il est recommandé de consulter.

Douleur provoquée par les rapports sexuels:Dyspareunie

Son retentissement sur la vie de couple est particulièrement important et c’est un motif très fréquent de consultation des gynécologues et des conseillers conjugaux.

On distingue généralement des dyspareunies de pénétration, douleurs ressenties par des femmes à vagin étroit ou à la suite de suture périnéale trop serrée, des dyspareunies de  » présence « , liées souvent à des vaginites infectieuses, mycosiques ou trophiques, et des dyspareunies profondes, en rapport avec une rétroversion utérine, une endométriose, une dystrophie ovarienne.

Mais, à côté de ces causes organiques, finalement assez rares, la dyspareunie est souvent d’origine affective, qu’elle soit primaire en apparaissant dès les premières relations sexuelles, ou secondaire, par exemple après un accouchement.

Elle masque souvent, chez la patiente, une frigidité névrotique , servant en quelque sorte d’alibi pour se refuser au partenaire.

C’est pourquoi, pour tous ces cas, l’abord psychothérapique est indispensable.

Il fera apparaître la cause originaire de la dyspareunie : deuil, crainte d’une nouvelle grossesse, avortement avec sentiment de culpabilité.

La douleur sexuelle de la femme s’y manifeste comme un refus de plaisir, une conduite d’autopunition ou un dégoût du partenaire.

On peut également proposer certaines techniques de rééducation sexuelle et utiliser très largement les méthodes de relaxation pour faire cesser ce trouble souvent difficile à guérir.

2 Responses to "Douleurs de la femme"

  1. Pingback: Les troubles des règles chez la femme | Encyclopédie savoir.fr

  2. anne  20 mai 2016 at 17 h 55 min

    jai eu mais regle 2fois sur le meme mois est cest normal

    Répondre

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié