Douleur thyroide

Vous êtes ici : Accueil » Medecine divers » Douleur thyroide
Douleur thyroide
 Douleur thyroide medecine divers

La thyroïde ou la glande thyroïde est la plus grande des glandes endocrines (sécrétant des hormones dans les tissus du corps) chez les humains.

Les symptômes de nodule thyroïdien

La grande majorité des nodules thyroïdiens ne présentent aucun symptôme. La plupart sont découverts par le médecin lors d’une consultation de routine. Il peut parfois être observées:

Vascularisation

Il ya aussi d’autres artères, moins encombrants, incompatibles, découlant directement de la crosse aortique. Par exemple, l’artère thyroïdienne ima vascularisant portion isthmique. Il est présent dans environ 5 à 10 pour cent des patients et peut provoquer des saignements en cas de trachéotomie.

Nodule thyroïdien: c’est quoi?

La thyroïde est une glande en forme de papillon à la base du cou, sous la pomme d’Adam. Elle produit des hormones qui contrôlent le taux métabolique, c’est-à-dire la quantité minimale d’énergie permettant à l’organisme de fonctionner. Il n’est pas rare pour une petite bosse sur les formes de la glande thyroïde, pour des raisons encore inconnues. Il donne le nom de nodule thyroïdien (nodulaires latine, petit noeud) à cet organisme.

Environ 5% des Canadiens détiennent un nodule visible à l’œil nu ou détectable par la palpation du cou. Toutefois, on estime que près de 1 en 2 plus de 50 ans a au moins un nodule, sans nécessairement être incommodé. Il suggère que des études utilisant l’imagerie par ultrasons comme méthode de détection. Pour des raisons encore inconnues, les nodules sont environ 4 fois plus fréquente chez les femmes que chez les hommes.

Publique centrale métabolisme au repos, le corps utilise l’énergie pour le maintenir dans ses fonctions vitales: le cœur, le cerveau, la respiration, la digestion, maintenir la température corporelle. La quantité d’énergie varie d’un individu à l’autre, en fonction de la taille, le poids, l’âge, le sexe et l’activité de la glande thyroïde.

Les nodules sont habituellement asymptomatiques et sans conséquence. Cependant, parfois un nodule dits «toxiques» pour produire des hormones thyroïdiennes, en plus de celles déjà produites par la thyroïde. Cela peut entraîner des symptômes de l’hyperthyroïdie, comme des palpitations, des tremblements, la nervosité et la diarrhée chronique. Dans ces cas, il est important de recevoir un traitement de sorte que le taux d’hormones reviennent à la normale.

Le goitre est un autre trouble de la thyroïde, qui peuvent être difficiles à distinguer des nodules. Dans le cas de goitre (latine guttur «gorge»), l’élargissement de toute la glande thyroïde. Cela provoque, à la base du cou, un renflement qui peut être énorme ou à peine visible. Le nodule, quant à lui, est caractérisé par une masse relativement faible circonscrit sur la thyroïde. Habituellement, il n’est pas assez grande pour être visible. Dans de rares cas, forment des nodules sur le goitre. La thyroïde est alors ‘soufflé’ et bosselée: c’est le goitre multinodulaire.

La cause la plus fréquente du goitre est une carence alimentaire en iode. L’iode est indispensable au bon fonctionnement de la thyroïde. Depuis l’ajout d’iode dans le sel, le goitre est presque disparu dans les pays industrialisés, mais il existe encore des pays en développement en raison de carences alimentaires. Grossesse et maladies inflammatoires ou immunitaires peuvent également causer le goitre. Goitre peut être associée à une hyperthyroïdie ou une hypothyroïdie lieu.

Quels sont les risques et les problèmes de santé de l’hypothyroïdie?

Le principal risque d’hypothyroïdie est d’aller vers une forme grave d’hypothyroïdisme appelée myxœdème est, dans lequel les symptômes de l’hypothyroïdie s’aggrave et peut conduire à une perte de conscience ou même le coma. Un autre risque est celui d’augmenter le nombre de maladies cardio-vasculaires (1).

Enfin chez les enfants, une hypothyroïdie non traitée entraîne un rabougrissement développement physique et intellectuel peuvent être irréversibles. C’est pourquoi il est détecté à la naissance (avec une goutte de sang sur le talon de chaque enfant). En France, 3,3% de femmes et 1,9% des hommes souffrent d’hypothyroïdie (2).

THYROIDITE

Il est l’inflammation de la glande thyroïde.
Symptômes
Thyroïdite aiguë:
Brusquement ou progressivement apparaissent:
- Une baisse de l’état général
- Fever
- Fatigue extrême
- Douleurs articulaires et musculaires
- La glande thyroïde est élargie et est douloureux.
La douleur irradie à l’angle de la mâchoire, les oreilles ou la nuque.
La déglutition est douloureuse.
TRAITEMENT
est fait des antibiotiques, des analgésiques et des anti-inflammatoires (corticostéroïdes – qv – on peut le voir dans certains cas).
Thyroïdite chronique
:
Est-ce l’apparition du goitre augmentant progressivement de volume, qui attire l’attention sans douleur, sans signes d’inflammation.
Le goitre est ferme et stable.
L’évolution est souvent à l’hypothyroïdie.
Biologiquement, il est dans le sang des anticorps anti-thyroïdiens.
TRAITEMENT
traitement opothérapiques (hormone de remplacement) va ralentir le développement du goitre.
Si elle est trop grande, la chirurgie est tout ce qu’il peut parfois être le lit d’un cancer de la glande thyroïde.

2 Responses to "Douleur thyroide"

  1. lepere  20 octobre 2012 at 18 h 41 min

    Bonsoir je suis tribelement angoissé depuis plus de un an j’ai des douleurs mais jamais a la meme place une fois c’est a la poitrine apres une semaine c’est au cou ( nerf laryngé) UNE AUTRE FOIS C EST AUX CLAVICULES bref je ne passe pas un jour sans avoir de douleurs pour le moment c’est a la machoire droite et a l’oreille droite , on m’a decouvert 3 nodules de 7 mm est ce du a cela ? ou tout ces maux sont ils du a mon état d’anxiété .D’avance je vous remercie de votre aide

    Répondre
  2. zehar  30 octobre 2012 at 16 h 34 min

    bonsoir voila de pui 15 joure jai male en bas de la pome dadan vere coté thyroide et le male et vien et part mes de pui 4 joure il me quite pas toujoure male comme ci que ya une boule ou un truk qui et coincé et jarive pas a le sortire je mange normale et javale normale et je son rien comme des blessure jai été voire mon docteur jai fait leco de la gland thyroide il ma dit que ya pas des symtome tt et normale je suis revenu chez mon docteur il ma rien donné rien dutou ni de faire prise de son ni rien jaunémar de tou ça parceque ca devien tré male soir je malange jai male je regard la tele jai male je parle jai male ces fatiguan je ces pas quoi faire aidé moi je ces méme pas ces quoi qui me fait male comme moi et les medecien sachanet que je suis sorti d’unes inflamation des amydal qui a duré presque 1 mois.

    Répondre

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié