Définition et symptômes de l’hypertension artérielle

Définition et symptômes de l’hypertension artérielle

La fréquence de l’hypertension artérielle est mal connue, mais les statistiques montrent que 16,5 % des adultes, quel que soit leur âge, et 50 % des plus de 65 ans sont concernés.
Sa prévention et son traitement constituent un objectif majeur de santé publique en France : l’hypertension est à l’origine d’environ 40 % des décès provoqués par un problème cardiovasculaire (accident vasculaire cérébral ou infarctus du myocarde, notamment). Et l’on sait que les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de mortalité en France.

Le diagnostic d’hypertension artérielle

L’hypertension artérielle est définie par une pression artérielle maximale supérieure ou égale à 14 cmHg et/ou une pression artérielle minimale supérieure ou égale à 9 cmHg, après 5 minutes de repos en position assise avec le bras à la hauteur du cœur, au cours d’au moins trois examens effectués en l’espace de 2 mois.

La pression artérielle doit être prise aux deux bras. Habituellement, elle est identique. Sinon, on retient la valeur la plus haute.
Une valeur isolée supérieure à 14/9 au repos ne suffit pas à poser le diagnostic d’hypertension, car la pression peut fluctuer sous l’effet de divers facteurs, notamment les émotions. Lorsque la pression artérielle est supérieure à 16/9,5, il est conseillé de la contrôler de façon rapprochée et de ne pas attendre 2 mois pour revoir le médecin.

Chez les personnes âgées

im151 Définition et symptômes de lhypertension artérielleChez la Chez les plus de 65 ans, l’hypertension artérielle personne âgée est définie par une pression artérielle maximale supérieure ou égale à 16 cmHg ou une pression minimale supérieure ou égale à 9 cmHg.

Trois formes d’hypertension artérielle

 L hypertension systolodiastolique:

C’est l’élévation des deux pressions, minimale et  maximale. C’est la forme la plus habituelle de l’hydiastolique pertension du sujet d’âge moyen.

 L hypertension systolique:

im18 Définition et symptômes de lhypertension artérielle Dans ce cas, seule la pression artérielle maximale Systolique est élevée. Ce type d’hypertension, qui se rencontre plutôt chez les personnes âgées, est lié à une perte de l’élasticité des grosses artères.
Son pronostic et son traitement sont peu différents de ceux de l’hypertension diastolique.

 L’hypertension diastolique

Également appelée pression pincée, l’hypertension diastolique est principalement due à une augmentation des résistances périphériques artérielles (la contraction des artérioles).im17 Définition et symptômes de lhypertension artérielle
La pression est pincée, c’est-à-dire que la maxi-male est normale alors que la minimale est élevée (par exemple, 14/10,5).
Son pronostic et son traitement sont peu différents de ceux de l’hypertension diastolique.

Les symptômes de l’hypertension artérielle

Aucun symptôme

Le plus souvent, les hypertendus ne ressentent symptôme aucun symptôme, même à des valeurs élevées. De ce fait, s’ils ne font jamais contrôler leur pression artérielle, leur hypertension peut passer inaperçue pendant des années avant de se manifester par des complications.

Des maux de tête

Ils surviennent surtout pour des pressions artérielle  de tête rielles maximales supérieures à 20 cmHg, mais beaucoup d’hypertendus sévères ne ressentent pas de douleurs.
En réalité, dans la majorité des cas, les maux de tête sont indépendants de la pression artérielle et sont dus à d’autres causes (contrariété pour la céphalée de tension, mécanisme neurologique complexe pour la migraine…). La responsabilité est

souvent attribuée de façon abusive à l’hypertension. Typiquement, une femme d’une cinquantaine d’années contrariée et stressée peut très bien présenter une pression artérielle à 16/9 et des maux de tête sans que ces derniers soient dus à l’hypertension : la céphalée traduit sans doute un état de stress, tout comme la poussée de pression artérielle.
Les maux de tête dus à l’hypertension sont plutôt localisés dans la région de la nuque.

Une sensation  de  déséquilibre

im19 Définition et symptômes de lhypertension artérielleUne pression artérielle très élevée peut donner une sensation de déséquilibre. Cependant, cette dernière est courante en dehors de toute hypertension et peut même être le reflet d’une pression artérielle très basse.

Des acouphènes

Des acouphènes (perception erronée d’une sensation sonore) ou des bourdonnements d’oreilles sont possibles, mais ils sont généralement indépendants de l’hypertension artérielle.

Une hémorragie conjonctivale

Ce symptôme s’observe plutôt chez des hypertendus chroniques présentant des poussées d’hypertension. En dépit de son caractère spectaculaire(œil rouge), l’hémorragie de la conjonctive est habituellement bénigne.

2 Responses to "Définition et symptômes de l’hypertension artérielle"

  1. Hauteville  25 avril 2013 at 12 h 15 min

    Mon compagnon a une tension artérielle entre 8 et 12 ( tension pincée, et pendant son sommeil j’entends par périodes sa respiration s’accélérer. Je pense qu’il est en danger, je suis inquiète. Comment le soigner ? Merci de votre réponse. A.L.H.

    Répondre
  2. Hauteville  25 avril 2013 at 12 h 16 min

    Mon compagnon a une tension artérielle entre 8 et 12 ( tension pincée, et pendant son sommeil j’entends par périodes sa respiration s’accélérer. Je pense qu’il est en danger, je suis inquiète. Comment le soigner ?
    Merci de votre réponse. A.L.H.
    P.S c’est la première fois que je vous contacte

    Répondre

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié